ALGÉRIE
18/02/2019 14h:56 CET

Bilan de la politique générale d'Ouyahia: Un plébiscite des années Bouteflika

Ramzi Boudina / Reuters
Photo d'archive. 

Le Premier Ministre Ahmed Ouyahia doit présenter la déclaration de politique générale de son gouvernement devant les députés, lundi 25 février.

Un exercice destiné à exposer les réalisations de Abdelaziz Bouteflika depuis son arrivé au pouvoir en 1999 et alors que le président est candidat pour un cinquième mandat. Et en la matière selon le document mis en circulation et publié par TSA, les vingt années de la présidence Bouteflika sont un immense succès.

C’est le cas, dans les secteurs de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, de l’hydraulique, du sport, de la culture, des postes et télécommunications… En chiffre et par secteur cela donne : plus de 13 000 lycées, 2 000 collèges, 4 782 écoles primaires, 386 internats et 4 407 cantines scolaires réalisés.

Le taux de scolarisation des enfants est passé de 92,5% à 98,6% en juin 2018. Pour l’enseignement supérieur : 32 universités ont été construites lors de ces vingt dernières années et le nombre de places pédagogiques est passé à 950 000, alors que les places d’hébergement ont atteint les 495 000 sur la même période.

La formation professionnelle n’est pas en reste avec 14 instituts d’enseignement professionnel, 92 instituts nationaux spécialisés de la formation professionnelle et 372 CFPA, réalisés en vingt ans de présidence de Bouteflika.

Les effectifs en formation professionnelle sont passés de plus 269 000 élèves en 1999 à 623 862 en 2018. Seul bémol dans cette avalanche de bonnes nouvelles : le secteur de la santé dont le nombre de lits par habitant est passé de 1,9 à 1,7 en juin 2018.

Pour autant, le gouvernement revendique la réalisation de 56 hôpitaux, 401 polycliniques et 7 centres anti-cancer entre 1999 et 2018. Le taux de raccordement au gaz naturel est passé de 30,5% en 1999 à 58,4% en 2018, avec près de 4,04 millions de foyers raccordés pendant les vingt dernières années.

Le secteur de la Jeunesse et des Sports a vu la réalisation de 42 stades omnisports, 596 complexes sportifs de proximité, 673 salles omnisports, 336 piscines et bassins de natation, 604 maisons et auberges de jeunes.

Le secteur de la Culture s’est vu doter de 28 nouveaux centres culturels, 21 maisons de la culture, 2 palais de la culture, 377 bibliothèques, 20 théâtres régionaux, 8 instituts de formation musicale et 8 écoles des beaux-arts.

Le réseau routier algérien s’est vu rallonger de 1132 kilomètre d’autoroutes et 6 009 kilomètres de routes nationales. Le réseau ferroviaire algérien a cru de 336 kilomètres de nouvelles lignes.

En 1999, l’Algérie comptait 1,5 million d’abonnés au téléphone fixe. En 2018, ce chiffre était de 5,9 millions alors que le nombre d’abonnés à la téléphonie mobile était de 48,8 millions et celui des abonnés à internet était de 35,2 millions.