TUNISIE
13/05/2019 18h:38 CET

Bientôt, le lancement d'une application mobile pour bien faire ses courses

L'INC annonce le lancement d'une application mobile pour comparer les prix dans les marchés et simuler son panier.

FETHI BELAID via Getty Images

“Une nouvelle application numérique sera lancée bientôt pour permettre au consommateur de connaître les prix des différents marchés,” annonce Tarek Ben Jazia, Directeur général de l’Institut national de la consommation (INC), sur les ondes de Radio nationale

Grâce à cette application, il est désormais possible de “constituer un panier virtuel afin de prévoir les coûts des courses”. L’application permettra également de faire un comparatif entre les prix des différents marchés voisins et de proposer le panier le moins cher. “L’utilisateur pourra donc la meilleure destination pour faire ses courses,” explique-t-il. 

Pour le responsable de l’INC, cette application sera un outil efficace pour signaler les dépassements et éviter la monopolisation. 

Quels sont les produits les plus consommés durant le ramadan?

Anadolu Agency via Getty Images

 

Le mois de ramadan, un mois d’abstinence et de piété, certes, mais qui rime aussi avec surconsommation et flambée des prix.

“Le taux de consommation chez les ménages tunisiens augmente de 34%, au cours du mois de Ramadan,” révèle l’Institut national de la consommation (INC).

Cette augmentation vertigineuse concerne une multitude de produits à savoir: 
– Les boissons gazeuses: +155%
– Dattes: +111%
– Thon: +114%
– Pains spéciaux: +58%
– Baguettes: +22%
– Rayeb (lait fermenté) et Lben (babeurre): +400%
– Variantes: +670%
– Anchois: +100%
– Sbaress’ (Sparaillon): +370%
– Malsouka (feuilles de brik): La consommation de la Malsouka représente 80% de la consommation annuelle.
– Œufs: De 17 œufs par personne mensuellement à près de 26 œufs par personne pendant ramadan.

Cependant, d’après les statistiques, un tiers de ce qui est mis sur la table lors de la rupture du jeûne est jeté à la poubelle.” Et qui dit gaspillage alimentaire dit aussi gaspillage d’argent. ”Économiquement, cela coûte très cher aux familles,” affirme Ben Jazia, faisant savoir qu’en temps normal le tunisien dépense mensuellement 26% de ses revenus pour les produits alimentaires alors que durant ramadan ce chiffre montre à 37%.

 

 

 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram