ALGÉRIE
22/04/2019 17h:20 CET

Benflis se paye la conférence nationale de Bensalah

Réaction de Ali Benflis à la tenue ce lundi de la conférence nationale de dialogue et concertation organisée par le président par intérim Abdelkader Bensalah.

Huffpost MG

Le président du parti Talaie El Hourriyet, Ali Benflis, a réagit à la tenue ce lundi de la conférence nationale de dialogue et concertation organisée par le président par intérim Abdelkader Bensalah. Pour l’ancien candidat à la présidentielle, les consultations lancées par le chef de l’Etat étaient vouées à l’échec car “elles portaient en elles les germes de leur échec programmé”, a affirmé M Benflis dans un communiqué diffusé par son parti.  

Ajoutant que “de telles consultations n’avaient pas de raison d’être, qu’elles n’étaient d’aucun apport à la recherche d’un règlement à la grave crise actuelle et qu’elles risquaient d’introduire davantage de complications et de complexité dans la recherche d’un tel règlement”. “Que des consultations convoquées par un président de l’État non reconnu comme tel par des millions d’Algériennes et d’Algériens finissent par être présidées par le Directeur d’un institut en dit long sur le manque de sérieux et la désinvolture des auteurs de cette initiative”, a dénoncé le président de Talaie El Hourriyet. Pour Benflis, cette conférence “en dit long sur l’incapacité de ces figures emblématiques d’un régime politique dont le peuple algérien ne veut pas aider à un tel règlement. Ces figures n’ont pas intérêt à un tel règlement car elles savent qu’il se fera à leur dépens et au dépens d’un régime politique dont le peuple veut le départ et dont elles veulent, quant à elles, assurer la pérennité et la survie derrière une autre devanture”, accuse l’ancien premier ministre dans le communiqué