ALGÉRIE
10/11/2018 17h:52 CET | Actualisé 10/11/2018 17h:54 CET

Benflis ne ferme pas totalement la porte aux Présidentielles

Ni oui ni non, Benflis maintient le suspens

Facebook/ Talaiou El Hourriyet

La décision de participer aux élections présidentielles de 2019 par le parti de Ali Benflis, Talaiou El Hourriyet, n’est pas lié au cinquième mandat. Elle est tributaire de la décision du comité central du parti. C’est ce qu’a soutenu aujourd’hui Ali Benflis,président du parti, gardant ainsi la porte ouverte à une éventuelle participation au scrutin présidentiel. 

“Beaucoup s’interrogent sur notre position par rapport à la prochaine élection. Nous sommes un parti démocratique. La question n’est pas liée à un éventuel cinquième mandat ou à autre chose. Comme nous n’avons pas toutes les données, on a reporté cette décision au moment voulu. Et soyez certains qu’il y aura une décision qui sera prise par le comité central au moment opportun (…) Talaiou el Hourriyet ne va pas s’aventurer”, a affirmé M.Benflis en de la réunion du comité central de son parti.. 

Sur l’éventualité d’un cinquième mandat, M. Benflis affirme que l’Algérie ”évolue dans l’opacité la plus totale”. Pour lui, il n’est pas certain qu’il y aura un cinquième mandat comme il n’est pas aussi certain qu’il n’y en aura pas.”

Benflis ajoute que si les élections devait se passer comme c’est annoncé en avril prochain, il existerait alors deux possibilités pour le peuple algérien: “une chance inouïe, énorme, de voir notre pays évoluer, aller vers un système démocratique et construire des institutions saines réellement représentatives et démocratiques” et d’ajouter que la deuxième voie “C’est l’inconnu absolu, l’opacité la plus totale”, prédit-il.