ALGÉRIE
01/04/2019 18h:50 CET

Benflis: Le gouvernement Bedoui est une "provocation"

NurPhoto via Getty Images

L’ancien chef du gouvernement Ali Benflis a affirmé dimanche 1er avril que la nomination la veille du gouvernement conduit par Noureddine Bedoui est une “provocation”, ajoutant que le pouvoir “ne sait plus quoi faire” face à la contestation populaire.

“La formation du nouveau gouvernement n’est qu’une provocation qui va beaucoup plus accentuer la contestation populaire plutôt que de la calmer”, a indiqué M. Benflis dans un communiqué.

Noureddine Bedoui a été nommé premier ministre le 11 mars dernier durant la troisième semaine du mouvement populaire contre Abdelaziz Bouteflika et son régime. Le gouvernement de M. Bedoui, longtemps ministre de l’Intérieur, a pris 20 jours pour être formé.

“Le nouveau premier ministre a mené son chemin vers son nouveau poste par la répression généralisée des mouvements sociaux, les pressions ceux qui critiquent ou s’opposent au système et en supervisant la fraude électorale systématique”, a fustigé le président du parti Talai El Houriat.

Pour Ali Benflis, le nom de M. Bedoui est lié à des lois restrictives et sa nomination signifie que “le changement promis n’est qu’une autre ruse”.