TUNISIE
16/12/2018 17h:09 CET

Belle gueule : comment cacher une gueule de bois?

Ni vu, ni connu au bureau.

Vous vous êtes saoulés jusqu’au bout de la nuit, avez bu un «bloody» de trop au party de bureau et vous devez bruncher avec papa-maman ou, pire, affronter votre patron? Wô le «badtrip»! Avec la maquilleuse professionnelle Marianne Caron, on vous montre comment sauver les apparences avec une routine beauté naturelle et ciblée qui convient à elle et surtout à lui.

Étape 1 : Faire peau neuve

Après vous être enfilé des litres d’eau, au point de croire que vous avez vidé un lac, et vérifier que vous n’avez publié rien de douteux sur Instagram, on passe au sauvetage du visage.

Commencez par un nettoyage en profondeur de votre visage pour réveiller votre épiderme et enlever les restants de maquillage de la veille. Il sera ensuite prêt à recevoir l’hydratation.

Étape 2 : Hydratation triple

Tonique

Alors que votre corps en entier crie : ALERTE À LA SÉCHERESSE, débutez votre routine (ré)hydratation avec une lotion tonique toujours constituée majoritairement d’eau qui aide à stimuler, à rafraîchir la peau, à resserrer les pores dilatés et à préparer l’épiderme à recevoir tous les soins possibles.

Huile ou sérum

Retrouvez maintenant votre éclat (vous vous souvenez de celui que vous aviez avant votre troisième verre de champagne?) en optant pour un sérum ou, mieux, une huile hydratante. Contrairement aux idées reçues, cette dernière convient autant aux peaux sèches, mixtes ou grasses. Ce qui change : le moment de l’application. Si votre derme est déshydraté ou a du mal avec le changement de température, allez-y matin et soir. Sinon, on l’étale seulement avant le dodo. Deux ou trois gouttes suffisent pour tout le visage.

Pourquoi les huiles sont-elles si recherchées? Puisqu’elles sont moins collantes que les crèmes, elles pénètrent dans la peau en un clin d’oeil et comblent d’hydratation de toutes les couches de l’épiderme. Les sérums sont eux aussi très efficaces, souvent ultra fluides et composés d’huile, mais ont d’autres propriétés - anti-âge et éclaircissant, par exemple - auxquelles il faut s’attarder avant de se badigeonner le minois.

Crème hydratante

Et on en rajoute une couche! Pour donner le maximum d’hydratation, on préfère une lotion avec de l’acide hyaluronique dont les molécules gorgées d’eau se nourrissent de la base hydratante (l’huile ou le sérum) déjà dans la peau. On lui prête donc des propriétés repulpantes, permettant à la peau de retrouver son élasticité et une apparence plus lisse.

Contour des yeux

Le contour des yeux est fragile. Avec une peau cinq fois plus mince que le reste du visage, il faut en prendre soin. Et la manière la plus minutieuse de le faire est d’appliquer un sérum contour des yeux sous sa crème contour des yeux. Eh oui, une autre étape, mais bénéfique!

Étape 3 : Lisser ses marques de fatigue

Entre l’application du sérum et de la crème hydratante, il est fortement suggéré de se faire un drainage lymphatique manuel, ou autrement dit un auto-massage du visage afin de faire mieux circuler le sang dans le visage et éliminer les toxines. Chose que votre corps fatigué fait moins naturellement en «lendemain de veille».

On peut procéder avec les doigts en massant les cernes de l’intérieur vers les extrémités du visage, puis en poussant vers les ganglions qui éradiquent les toxines. Pour un effet maximal, faites les mêmes mouvements avec un rouleau de Jade fait en pierre Jade polie que vous aurez préalablement mis au froid (mais pas au congélateur, trop froid!). La légère pression effectuée sur le visage permet d’activer la circulation sanguine et d’amener un nouveau flot de sang et de nutriments à la surface de la peau, lui permettant de se tonifier, de se lisser et de retrouver son éclat.

Étape 4 : Bye bye les cernes!

Choisissez un cache-cerne idéalement liquide qui se rapproche le plus possible de la couleur de votre carnation. Les pros suggèrent une teinte pêche pour aller cacher le bleu, des nuances jaunâtres dorées si vos cernes tirent sur le violet, et un poil plus vert si elles sont plus rougeâtres. Une couleur trop pâle peut donner l’effet contraire: accentuer le cerne, ce que l’on ne veut surtout pas!

Attention : on ne frotte pas, on tapote, question de ne pas se retrouver avec des amas d’anticernes dans un coin ou d’agresser le contour de nos clignotants.

La vallée des larmes s’est enfoncée autant que vous dans le bar hier? Vous pouvez appliquer un peu d’illuminateur mat ou un cache-cerne plus clair dans le fossé au niveau de la pommette. On évite de repasser sur le cerne.

Étape 5 : Balayer les imperfections :rougeurs, boutons, cicatrices

Quelques rougeurs sont apparues pendant la nuit. Trop de vin rouge, peut-être? Optez pour une base de teint verte pour aller cacher les coins de votre visage plus rougeâtre comme le nez et les joues.

On la préfère liquide, comme celle de MakeUpForEver, puisqu’elle a un aspect naturel. Les produits correcteurs verts en crème ou en bâton ont tendance à donner une allure «maquillée», moins naturelle.

On reprend notre cache-cerne pour effacer le reste.

Étape 6 : Être éclatant sans briller

Puis vient la finition. On matifie les zones trop luisantes avec une poudre de finition légère transparente. On adore celle de Laura Mercier puisqu’elle contient des pigments micronisés Mica qui réfléchissent la lumière. On n’aura donc pas l’air embaumé. Notre peau conserve une texture naturelle, moins la brillance causée par la sudation post nuit endiablée.

Étape 7 : Une bruine pour se réveiller

Pour fixer le maquillage, enlever l’effet poudré et pour donner un autre coup de pouce à notre peau terne de lendemain de veille, on termine avec un jet d’une bruine légère ou d’eau de beauté.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.