ALGÉRIE
25/05/2019 11h:37 CET | Actualisé 25/05/2019 11h:39 CET

Belkacem Sahli "suspend" sa candidature à la présidentielle

Facebook/ANR

L’alliance Nationale Républicaine (ANR) annonce la “suspension” de la participation de son secrétaire générale Belkacem Sahli au scrutin présidentiel prévu pour le 4 juillet prochain.

Seul candidat connu, aux côtés de Abdelaziz, Belaïd du Front Al MoustaQabal, M. Sahli justifie cette décision par “par l’absence des conditions nécessaires pour la réussite de cette élection.”

Dans un communiqué posté sur la page facebook du parti, l’ANR explique que la candidature de son secrétaire général avait été conditionnée par “la nécessité d’accompagner la solution constitutionnelle par une série de mesures politiques pour rassurer l’opinion publique. ``

Le parti affirmera, dans la foulée, la nécessité d’assurer le préalable de la “restauration de la confiance” entre les manifestants et le pouvoir à travers un certains nombre de mesures notamment la mise en place  d’un gouvernement de “compétences nationales, à sa tête une personnalité indépendante et consensuelle” et “la mise en place d’une instance indépendante de surveillance des élections” aussi bien que “la révision du code électoral”

Le parti de Sahli, qui tient à affirmer qu’il a réussi à avoir les parrainages exigés constitutionnellement, souhaite le  report de ce rendez-vous électoral de quelques semaines en attendant la mise en place ds mécanismes et moyens susceptibles d’assurer la transparence des élections présidentielles. 

Pour rappel, la date limite de dépôt des candidatures au Conseil constitutionnel prend fin ce samedi 25 mai à minuit.

Cette annonce de l’ANR est-elle le prélude à l’annonce de l’annulation du scrutin?