MAROC
02/02/2019 13h:42 CET

Barrettes et pinces à cheveux font leur grand retour

Des objets emplis de nostalgie, mais qui n'ont pourtant rien à voir avec vos accessoires des années 90.

Montage
Des barrettes aperçues sur les podiums de chez Simone Rocha, Ashley Williams, ou Zadig et Voltaire.

MODE - Dans le monde cyclique de la mode, les tendances ne meurent jamais vraiment. Comme dirait Heidi Klum, un jour c’est in, et un jour c’est out. En ce début 2019, ce sont les barrettes et autres pinces à cheveux -les mêmes que vous adoriez enfant- qui sont in.

Ces accessoires se sont frayés un chemin sur les podiums, allant de l’objet tout-mignon (comme cet arc perlé de chez Simone Rocha) au kitsh (comme celles cristallisées de chez Zadig & Voltaire) en passant par le vulgaire (comme celles à message de chez Ashley Williams). La collection printemps 2019 de Chanel a aussi introduit une pince à cheveux dotée du fameux C, signature de la marque.

La tendance semble s’être depuis emparé d’Instagram, avec des influenceurs tout autour du monde, qui accessoirisent leurs looks et leurs cheveux avec toutes sortes de pinces et barrettes (comme celle-ci, très populaire, de chez Gucci). En voici quelques unes que Le HuffPost américain a repéré sur Instagram:

Voir cette publication sur Instagram

life is gucci. 💫✨

Une publication partagée par JULIE SARIÑANA (@sincerelyjules) le

Voir cette publication sur Instagram

Unclipping from Monday

Une publication partagée par Bloggers, Designers, Sisters (@oliviaandalice_) le

Voir cette publication sur Instagram

Yes it’s my new obsession.

Une publication partagée par Marianne Theodorsen (@marianne_theodorsen) le

Voir cette publication sur Instagram

Sumthin exciting comin’ soon ⚡️✨⚡️ @leletny

Une publication partagée par Vanessa Hong (@thehautepursuit) le

Clairement, elles n’ont rien à voir avec vos barrettes d’enfance. Ce sont d’ailleurs plutôt des bijoux de cheveux. Un moyen simple d’ajouter de l’originalité à votre tenue, même sur un simple sweat et un jean.

Cet article a initialement été publié sur le HuffPost France.