TUNISIE
07/12/2018 15h:24 CET

Baromètre politique Sigma Conseil: 66% des Tunisiens comptent bouder les législatives, Chahed et BCE au coude-à-coude pour la présidentielle

Quant à Ennahdha, elle arrive largement en tête des intentions de vote pour les législatives.

FETHI BELAID via Getty Images

À l’aube d’une année électorale extrêmement mouvementée, partis et politiciens se bousculent déjà en quête de popularité. Des discours qui séduisent, des partis qui surgissent, d’autres se révoltent... tous les moyens sont désormais bons pour attirer le plus de sympathisants.

Pourtant, selon un dernier sondage mené par Sigma Conseil et dévoilé ce vendredi par le journal Le Maghreb, uniquement 34% des Tunisiens ont manifesté leur intention d’aller voter lors des prochaines élections législatives et seulement 42,9% pour les élections présidentielles. 66% des sondés comptent s’abstenir et bouder les urnes pour les législatives. Un constat alarmant qui met en relief le désintérêt général vis-à-vis de la scène politique.  

 Législatives : Ennahdha en tête 

D’après ce sondage, c’est le mouvement Ennahdha qui devrait remporter les prochaines élections législatives avec 36,1% d’intentions de vote contre 20,8% pour Nidaa Tounes, qui ne brille plus autant qu’en 2014.

D’après les statistiques, Nidaa Tounes pourrait perdre près de 500 mille voix en comparaison à l’année 2014. 

Les deux partis restent pourtant dominants et devancent de loin le Front Populaire et le Courant Démocratique qui récoltent respectivement, 6,7% et 5,6% des intentions de vote. 

Derrière, on observe la poursuite de l’ascension du Parti Destourien Libre qui s’installe peu à peu dans le paysage politique, frôlant désormais les 4%.

Ce classement dénote une certaine stagnation au niveau du paysage politique tunisien qui a conservé les mêmes tendances que lors des législatives de 2014.

Présidentielle: Chahed devance Caïd Essebsi, Ghannouchi loin derrière

Si Ennahdha domine les intentions de vote pour les prochaines législatives, pour l’élection présidentielle, c’est le chef du gouvernement Youssef Chahed qui se place en tête de peloton avec 17,9% des voix.

Le président de la République, Béji Caïd Essebsi, arrive tout juste derrière avec 15,4%, suivi par le professeur en droit constitutionnel Kais Saied (14,8%) et l’ancien président de la République, Moncef Marzouki (11%), qui entre à nouveau dans la danse.

Quant à Rached Ghannouchi, le dirigeant du mouvement Ennahdha, ce dernier se retrouve loin derrière (1,9%) puisque le journaliste Safi Said, le leader du Front Populaire Hamma Hammami, le ministre chargé de la Fonction publique, de la Modernisation de l’administration et des Politiques publiques, Kamel Morjane, le leader d’Attayar Mohamed Abbou et le propriétaire de Nessma Tv, Nabil Karoui ont fait mieux que lui (respectivement 5,3%, 5%, 2,8% , 2,5% , 2,2%). 

Le sondage de Sigma Conseil a été effectué de la période allant du 29 novembre  au 6 décembre 2018 et comprend un échantillon représentatif de 742 sondés, âgés de plus de 18 ans répartis sur tout le territoire tunisien.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.