TUNISIE
02/11/2018 17h:04 CET

Bar Refaeli enlève un niqab dans une pub pour vêtements sur la "liberté" qui fait polémique

Cette pub, depuis retirée du compte Instagram de Bar Refaeli, est jugée islamophobe par certains.

POLÉMIQUE - “Freedom is basic”, la liberté est fondamentale. Ce titre est celui d’une campagne de publicité pour une marque de vêtements israélienne, Hoodies, avec la mannequin Bar Refaeli, qui fait polémique sur les réseaux sociaux depuis sa mise en ligne le 29 octobre.

Postée sur Youtube par la marque et sur Instagram par la mannequin israélienne de 33 ans, cette vidéo a très vite suscité la controverse et a été qualifiée de raciste et d’islamophobe.

Celle-ci commence par un plan fixe sur le visage de Bar Refaeli avec un message en hébreu signifiant “L’Iran est là?”. On voit ensuite la mannequin retirant un niqab avant de danser, faire des mouvements de sport et faire voler ses cheveux au vent en musique. À la fin, on entend “Freedom is basic”.

Les réactions ne se sont pas fait attendre. “Cette pub montre Bar Refaeli enlever un niqab, avec des paroles disant ‘enfin de la liberté’. C’est dégoûtant. J’attends de marques comme Cosmopolitan et Giorgio Armani de ne plus faire appel à elle, à moins que vous ne soyez à l’aise avec un ambassadeur de la marque qui diffuse des messages comme celui-ci”, écrit par exemple sur Twitter Marwa Balkar, une militante de 25 ans et l’une des premières à avoir réagi.

J’ai eu envie de vomir, raconte-t-elle à Buzzfeed US.“Je me suis répétée qu’il y avait peut-être un message différent et que je ne comprenais pas. Je me suis dit que c’était impossible que quelqu’un de si célèbre fasse quelque chose d’aussi ouvertement islamophobe, mais je n’ai trouvé aucune justification.”

“Les femmes qui ne sont pas musulmanes doivent arrêter de dire aux musulmanes ce qu’est la liberté.”

Selon Bloomerg, Hoodies est localisée à Rosh HaAyin en Israël et a été fondée en 2007.

Suite à cette polémique, la pub a été supprimé des comptes Instagram de Bar Rafaeli et de la marque mais est restée en ligne sur Youtube. Sur cette plateforme, une autre version de la pub est disponible: dans celle-ci, Bar Refaeli n’est pas seule mais accompagnée par d’autres personnalités dont Stav Strashko, mannequin transgenre.

Ni Hoodies, ni Bar Refaeli n’ont pour le moment réagi ouvertement à cette polémique.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.