MAROC
07/05/2018 16h:00 CET

Badou Zaki retournera bien en Algérie, mais pour entraîner le MC Oran

L'ancien entraîneur des Lions de l'Atlas repart en Algérie.

FADEL SENNA via Getty Images

SPORT - L’aventure algérienne de Badou Zaki recommence, mais pas à Alger comme précédemment annoncé. L’ancien sélectionneur des Lions de l’Atlas, qui devait initialement rejoindre le club de l’USMA (Union sportive de la médina d’Alger) en tant qu’entraîneur en chef, prendra finalement la tête du Mouloudia Club d’Oran (MCO).

Le club oranais l’a annoncé dimanche 6 mai sur son compte Twitter, mettant fin aux spéculations sur les nouvelles fonctions du technicien marocain.

Le vainqueur du ballon d’Or africain en 1986 s’engage ainsi pour la saison prochaine avec le MCO, après avoir signé un contrat avec le président du club, Ahmed Belhadj, aussi connu par son surnom “Baba”.

Ex-entraîneur du club algérien CR Belouizdad, avec qui il avait remporté la Coupe d’Algérie en 2017, Badou Zaki remplace donc l’Algéro-Tunisien Moez Bououkaz à la tête du MCO.

L’entraîneur marocain de 59 ans ”était très convoité depuis un an par différents clubs de Ligue 1 Mobilis”, rappelle le site sportif algérien DZfoot.com.

Le contrat avec l’USMA, annoncé début avril, a été avorté deux semaines plus tard. Selon le site Competition.dz, “Badou Zaki avait exigé d’être payé au Maroc et non en Algérie pour s’éviter le mal de faire sortir son argent du territoire”, ce que le club algérois aurait refusé.

“Je ne vais pas entraîner l’USM Alger. Le projet est tombé définitivement à l’eau. Je n’ai pas réussi à trouver un terrain d’entente avec les dirigeants de l’USMA sur certains détails concernant notre relation contractuelle”, avait indiqué Badou Zaki à DZfoot.com.

“Ainsi, on pourra dire que Baba a réussi là où Serrar (le directeur général de l’USMA, ndlr) a échoué, à savoir convaincre Badou Zaki de signer”, conclut Competitition.dz.