TUNISIE
09/08/2019 18h:25 CET

Augmentation de 18% des recettes fiscales à fin juin 2019

Les impôts directs se sont élevés à 6,621 milliards de dinars, contre 4,71 milliards à fin juin 2018, soit une hausse de 40,4%.

Les recettes fiscales de l’État se sont établies à 14,4 milliards de dinars à fin juin 2019 contre 12,2 milliards à fin juin 2018, soit une croissance de 18%, selon les résultats provisoires de l’exécution du budget de l’Etat à fin juin 2019 publiés par le ministère des Finances.

Les recettes non fiscales ont atteint 1,692 milliard de dinars.

Les impôts directs se sont élevés à 6,621 milliards de dinars, contre 4,71 milliards à fin juin 2018, soit une hausse de 40,4%. Ce montant provient essentiellement des impôts sur le revenu (4,52 milliards de dinars, soit une hausse de 40,4%) et des impôts sur les sociétés (2,09 milliards de dinars, soit une hausse de 40,3%) répartis entre les impôts sur les sociétés pétrolières à raison de 668 millions de dinars et les impôts sur les sociétés non-pétrolières à raison de 1,425 milliard de dinars.

Les impôts indirects s’élèvent à 7,778 milliards de dinars, soit une hausse de 3,9% par rapport à la même période de 2018. Ils proviennent essentiellement de la TVA (3,74 milliards de dinars, soit une hausse de 8,3%), des droits de consommation (1,32 milliard, soit une baisse de 3,4%) et des droits de douane (646,5 millions de dinars, soit une hausse de 15%).

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.