MAROC
28/08/2018 12h:12 CET

Aucun cas de choléra enregistré au Maroc, assure le ministère de la Santé

Une série de mesures préventives a toutefois été mise en place.

NurPhoto via Getty Images
Un membre du staff médical marche dans l'hôpital Boufarik, dans la province de Blida en Algérie. 56 cas ont été confirmés parmi les 161 cas hospitalisés depuis le 7 août en Algérie.

SANTÉ - Alors qu’une épidémie de choléra frappe l’Algérie depuis deux semaines, avec deux décès à déplorer et près de 46 cas de contamination, le ministère de la Santé tente de rassurer quant à une éventuelle propagation au Maroc. Pour l’instant, “aucun cas de maladie n’a été enregistré” rassure dans un communiqué le département de Anas Doukkali. 

Si depuis 1997, le Maroc n’a connu aucun cas épidémiologique de choléra “grâce au programme national de lutte contre les maladies transmises par l’eau, ainsi que les progrès significatifs réalisés dans les domaines de l’approvisionnement en eau potable et de l’assainissement liquide”, précise le ministère, une série de mesures préventives devrait toutefois être mise en place afin d’éviter que l’épidémie ne se propage au delà des frontières. 

Le département de la santé prévoit “un renforcement des procédures de surveillance épidémiologique et de surveillance des infections gastro-intestinales aiguës et de toutes les intoxications alimentaires de groupe”. 

Un renforcement de la surveillance de la santé à la frontière, en particulier dans les aéroports accueillants des vols en provenance de certains pays connus pour avoir des épidémies de choléra devrait être mis en oeuvre. De plus, le ministère annonce qu’il apportera davantage de soutien aux laboratoires hospitaliers dans le diagnostic des bactéries responsables du choléra et fournira un stock suffisant de médicaments et de fournitures médicales nécessaires au traitement des maladies.

Cette série de mesures sera assurée en coordination avec les différents secteurs gouvernementaux concernés “afin de renforcer les mesures de sécurité sanitaire pour les produits alimentaires, des réseaux d’eau potable et de désinfection des liquides”. 

Le choléra est une infection contagieuse grave qui entraîne la mort, suite à des diarrhées aiguës causées par le bacille Vibrio cholerae qui se propage en l’absence d’hygiène ou suite à la consommation d’eau ou de fruits et légumes contaminés. 

Pour rappel, 56 cas ont été confirmés parmi les 161 cas hospitalisés depuis le 7 août en Algérie. Les cas ont été détectés dans plusieurs villes algériennes: 3 ont enregistrés à Bouira, 30 à Blida, 12 à Tipaza, 10 à Alger, un à Médéa et 2 cas suspects à Ain Defla. Une autre épidémie du même genre sévit au Niger depuis début juillet dans la région de Maradi, centre du Niger. Elle a causé 31 décès sur 1814 malades déclarés.

Comment prévenir le choléra?

Pour le ministère de la Santé, il est primordial de respecter ces 6 points pour éviter de contracter l’épidémie:

- Boire de l’eau potable et utiliser l’eau salubre, soit une eau qui a été mise en bouteille dont le sceau est toujours intact, une eau a été bouillie, ou une eau qui a été traitée avec un produit chloré.

- Traiter l’eau courante car il se peut qu’elle ne soit pas sure avec un produit chloré ou de l’eau de Javel.

- Se laver les mains souvent, avec de l’eau et du savon. En cas d’absence de savon, se frotter les mains avec des cendres ou du sable et les rincer à l’eau salubre.

- Bien faire cuire les aliments (surtout les fruits de mer), manger les aliments cuits quand ils sont encore chauds, les garder couverts, et peler les fruits et légumes.

- Nettoyer en toute sécurité la cuisine et les endroits où votre famille se baigne et lave ses vêtements.

- Utiliser les latrines ou enterrer les matières fécales à une distance d’au moins 30 mètres de tout plan d’eau.

 

Au Maroc, un numéro de téléphone économique, le 0801 00 47 47, est à la disposition des citoyens pour plus d’informations.