ALGÉRIE
19/04/2018 15h:11 CET

Au Sommet africain de la Cyber sécurité d’Oran : Djezzy présente son expertise et sa vision

Djezzy a présenté sa vision et son expertise en matière d’économie numérique durant l’African Cyber Security Summit.

DR
Logo Djezzy.

Sponsor Platinium de l’African Cyber Security Summit, qui s’est déroulé du 3 au 5 avril à Oran, Djezzy a présenté sa vision et son expertise en matière d’économie numérique “souveraine et sécurisée”.

Sous le titre “Une économie numérique souveraine et sécurisée”, Idir Bahaa FODIL, Technology Strategy Director de Djezzy, a exposé les grandes lignes de la démarche de l’opérateur en la matière, lors de l’African Cyber Security Summit d’Oran. Une démarche qui repose essentiellement sur la “maitrise des données et de l’infrastructure”.

L’intervenant a d’abord donné un large aperçu sur ce qu’est l’économie numérique du point de vue d’un opérateur de télécommunications en pleine transformation digitale.

“Le monde numérique a transformé les industries IT et télécoms, et est en train de transformer les autres industries comme les transport, la santé, l’hôtellerie”, a-t-il déclaré. Assurant que, de part cette transformation, un opérateur mobile n’est plus cantonné à être un simple lien Internet, mais un acteur du digital, assurant des services numériques.

Désormais, “la création et la génération de valeurs reposent sur deux aspects”. ” Les services en ligne (cloud), de par leurs proximités avec le client”, et “l’analyse de données” qui permet une “transformation complète du business et génération de nouveaux revenus” qui ont donné naissance à des géants comme “Uber, Airbnb, Facebook, et Google”.

Pour “bénéficier” des avantages des transformations, Idir Bahaa FODIL explique que “le cœur d’une économie numérique sécurisée et souveraine sont la maitrise des données et des infrastructures”. C’est justement la “politique de Djezzy en la matière”, à savoir de développer une stratégie numérique basée sur le déploiement de Data Centers et de solutions d’analyses de données” propre à l’entreprise.

Maitrise des données

L’opérateur déploie une nouvelle génération de serveurs dans le cadre de la modernisation de son data center situé au siège de l’entreprise. Une opération qui s’accompagne par un intense programme de formation du potentiel humain existant, mais également par le recrutement de profils spécifiques pour gérer ce centre de données, lutter contre les intrusions, mais surtout “analyser” et “dresser l’architecture” de la data générée par plus de 16 millions d’abonnées que compte l’opérateur.

De par cette stratégie, basée sur la “maitrise des données et de l’infrastructure”, “Djezzy, le leader du numérique en Algérie, souhaite contribuer fortement au développement de l’économie numérique nationale” avec des “services innovants” comme le Cloud destinés aux entreprises.

Ainsi, selon Idir Bahaa FODI, “les piliers de Djezzy pour une économie numérique souveraine” sont une “meilleure connectivité (3G et 4G)”, un “accès hautement sécurisé et de qualité”, une “analyse des données” pour “créer de la valeur, guider et enrichir le business”, et des “services innovants” via des “infrastructures et services cloud”.

La stratégie de l’opérateur en matière d’économie numérique et de sécurisation des données, était aussi au centre de l’allocution de Vincenzo Nesci, président exécutif de Djezzy, lors de la 6eme édition du sommet africain sur la cyber sécurité tenu à Oran.

“Nous sommes convaincus de l’importance de se protéger et protéger nos entreprises, de protéger notre quotidien, des attaques que les entreprises, (et) que tout le monde subi aujourd’hui”, a déclaré Nesci rappelant, citant “un important quotidien francophone” que “80% des entreprises du secteur public font l’objet d’attaques qui nuisent à leurs activités”. “Nous voulons avec l’expérience que nous avons déjà dans d’autres pays (dans le cadre de VEON, ndlr), pouvoir la transposer ici en Algérie et contribuer au développement du nouveau système économique et de la nouvelle économie numérique qui fait partie des priorités du Gouvernement et des orientations que son excellence le président de la république a données dans ce secteur”.

Et dans le cadre de “cette ouverture à l’Afrique”, le patron de Djezzy estime que “l’Algérie à un rôle très important à jouer” en région subsaharienne. Et donc, avec notre expertise, nous pouvons collaborer avec beaucoup de pays qui ont besoin, comme nous, de faire face à toutes ses attaques malveillantes”, a-t-il déclaré.