MAROC
30/05/2019 13h:36 CET

Au Maroc, le conseiller américain Jared Kushner s'est rendu sur la tombe d'un rabbin à Casablanca

Le conseiller et gendre de Donald Trump s'est recueilli sur la sépulture de Rabbi Haim Pinto, un lieu de pèlerinage annuel au cimetière juif de Casablanca.

DR

DIPLOMATIE - En tournée au Maroc, en Israël et en Jordanie, Jared Kushner, conseiller principal (et gendre) du président américain Donald Trump, a fait escale quelques jours dans le royaume dans le cadre du plan de processus de paix israélo-palestinien, dont il a la charge. Après avoir été reçu, mardi, par le roi Mohammed VI pour un entretien sur les relations bilatérales avec les Etats-Unis puis dans le cadre d’un iftar donné en son honneur, le conseiller américain a profité de son bref séjour dans le pays pour se rendre sur un site de pèlerinage juif à Casablanca. 

C’est sur la tombe de Rabbi Haim Pinto Hakatane, au cimetière juif de la médina, que Jared Kushner s’est rendu, reçu par Rabbi David Pinto, le petit-fils du défun rabbin. Accompagné d’une délégation américaine et de représentants du ministère marocain des Affaires étrangères, le conseiller américain s’est entretenu avec Rabbi David Pinto avant d’effectuer une visite du cimetière historique juif de Casablanca où reposent d’illustres personnalités juives marocaines. 

Dans une vidéo publiée sur Youtube, on y voit Jared Kushner, de confession juive et coiffé d’une kippa, visiblement heureux à l’idée de visiter le site et “réaliser un rêve de plusieurs années”. Après la visite du cimetière, il s’est rendu dans la maison habitée par Rabbi Haim Pinto, à quelques pas, rue du Commandant Provost, un site devenu lieu de pèlerinage annuel pour de nombreux juifs de la région.  

Le roi Mohammed VI s’est entretenu mardi avec Jared Kushner pour aborder notamment le renforcement du partenariat stratégique entre le Maroc et les États-Unis, les évolutions et développements que connait la région d’Afrique du Nord et du Moyen Orient mais aussi le processus de paix israélo-palestinien. 

À l’issue de ses visites à Amman et Jérusalem, prochaines étapes de sa tournée, Jared Kushner, qui s’est vu confier il y a deux ans la charge de parvenir à l’“accord ultime” entre Israël et la Palestine, devra se rendre ensuite, à compter du 1er juin, à Montreux, en Suisse, puis à Londres où il participera à la visite d’Etat au Royaume-Uni de Donald Trump.

Les 25 et 26 juin prochain, à l’occasion d’une conférence à Manama, les Etats-Unis devront dévoiler le volet économique de ce plan de paix israélo-palestinien, dont le contenu politique n’a toujours pas été annoncé.