TUNISIE
11/04/2018 14h:06 CET | Actualisé 11/04/2018 17h:40 CET

Scandale au Koweit après la diffusion d'une vidéo d'une blogueuse mangeant une glace

Manger une glace, n’est pas un plaisir anodin dans certains pays, encore moins la manière de la savourer.

Manger une glace, n’est pas un plaisir anodin dans certains pays, encore moins la manière de la savourer. C’est ainsi qu’une célèbre blogueuse koweïtienne nommée Sana Al Qattan en a fait les frais.

Un scandale a éclaté dans son pays après avoir posté sur le réseau social Snapchat une vidéo d’elle en train de manger une glace, en le glissant sur ces lèvres et en expliquant que c’est pour rendre sa bouche “bien rouge”. Et ceci ne passe auprès de certains, qui ont jugé sa manière de manger sa glace “sexuelle” et “injurieuse”. 

 

Les commentaires fusent sur les réseaux sociaux pour dénoncer “une atteinte à la morale”, une “transgression de la religion islamique”, etc, et en la traitant de “putain”, d’ “ordures de la société”... (ci-dessous) 

L’affaire ne s’arrête pas là puisque les médias koweïtiens ont révélé que le ministère public est intervenu et qu’une enquête a été ouverte après plusieurs plaintes déposées contre la blogueuse.

Les médias évoquent notamment la plainte de l’avocat Saad Al Enezi qui accuse Sana Al Qattan d’ “atteinte à la pudeur” et de “violation de la moralité publique” à travers son acte qui “va à l’encontre des enseignements de l’islam” au Koweit. L’avocat avait déposé une autre plainte contre une autre blogueuse, dont l’identité n’a pas filtré, pour “avoir proféré des injures sur Snapchat”.

Dans ce cadre, les avis des internautes divergent entre ceux qui appuient le fait de traîner ces blogueuses devant la justice et d’autres qui dénoncent la vacuité de l’affaire. (ci-dessous) 

“Les fashionistas c’est une autres planète...elles ne représentent pas la morale vertueuse des koweïtiennes”

“Celui qui a porté plainte est surement un addict de films porno”

 ″(...) sur les réseaux sociaux, la personne est totalement libre de s’exprimer tant que ça ne porte pas atteinte à une autre personne (...) ”

 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.