LES BLOGS
17/06/2018 11h:34 CET | Actualisé 17/06/2018 11h:34 CET

Au fil du mondial: Ce sport si injuste

Ce sport est injuste car le meilleur, le plus spectaculaire ou le plus talentueux, n’est pas toujours celui qui gagne

Ricardo Moraes / Reuters

La défaite du Pérou face à une bien mièvre équipe danoise (exception faite pour son gardien de but) nous rappelle deux autres caractéristiques du football : D’abord, il y a le fait que ce sport est injuste car le meilleur, le plus spectaculaire ou le plus talentueux, n’est pas toujours celui qui gagne.

Le Pérou a dominé, combiné, tenté de belles choses (cette talonnade qui aurait pu se terminer en but !) mais… il a perdu. Il n’a même pas obtenu de match nul, ce qui aurait été un moindre mal. 

Ensuite, deuxième loi implicite qui s’applique souvent : quand on ne marque pas, on en paie toujours le prix. Gâcher un nombre important d’occasions se paie souvent cash par un but inattendu de l’adversaire. Et c’est ainsi que l’on regrette chèrement les occasions vendangées.

Le Pérou va devoir battre la France pour espérer se qualifier. Impossible n’est pas péruvien mais tout de même…

Loading...
Loading...