ALGÉRIE
21/01/2019 13h:52 CET | Actualisé 21/01/2019 13h:52 CET

Au-dessus de la canopée de béton: Hong Kong vu du ciel

DALE DE LA REY via Getty Images

Porte-conteneurs géants voguant sous un pont suspendu, cimetières chinois bondés, rangées de rizières luxuriantes: une série de prises de vue aériennes offrent de nouvelles perspectives sur Hong Kong.

L’image d’Epinal de l’ancienne colonie britannique revenue en 1997 dans le giron chinois est celle d’une mégapole dédiée à la finance hérissée de gratte-ciel. Mais entre ses ports affairés, ses plages pittoresques et ses collines verdoyantes recouvertes par la jungle, Hong Kong est diverse.

DALE DE LA REY via Getty Images
DALE DE LA REY via Getty Images

 

 

Dale de la Rey, photographe à l’AFP, a saisi Hong Kong vu du ciel pendant trois mois à l’aide d’un drone. “Je voulais faire une série qui montre la densité, l’uniformité et les contrastes de la ville pour donner une idée de la vie à Hong Kong”, explique-t-il.

La région administration spéciale du sud de la Chine compte plus de 260 îles ainsi que, sur le continent, la péninsule de Kowloon et les Nouveaux territoires. Elle a plus de sept millions d’habitants.

DALE DE LA REY via Getty Images

 

 

De multiples quartiers sont très densément peuplés, à l’instar des cimetières chinois qui occupent généralement des pentes choisies pour leur caractère favorable, et qui comptent des rangées serrées de pierres tombales ou de colombariums.

Mais de nombreux sentiers de randonnée sillonnent des parcs naturels protégés, permettant aux habitants d’échapper à la ville dans une solitude relative.

S’ils sont loin de l’âge d’or des années 1990, les docks de Hong Kong restent les cinquièmes mondiaux en termes d’activité, et sont si populaires que les touristes peuvent les visiter.

DALE DE LA REY via Getty Images