MAROC
11/10/2018 15h:48 CET

Au Chili, un acrobate marocain marche sur un câble 50 mètres au-dessus du vide (VIDÉO)

Un vrai numéro d'équilibriste, effectué sans filet de sécurité.

CAPTURE DECRAN/VIMEO/SIETE COMUNICACIONES

EXPLOIT - Âmes sensibles, s’abstenir. L’acrobate marocain Mustafa Danguir, alias “Danger” ou encore “le roi du câble”, a accompli un nouvel exploit mercredi 10 octobre en plein centre de Santiago du Chili. L’homme de 41 ans a traversé une célèbre avenue de la capitale chilienne sur un câble de 75 mètres suspendu entre deux immeubles à 50 mètres au-dessus du vide, sans filet de sécurité, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous.

Un numéro d’équilibriste réussi avec brio par cet artiste de cirque originaire de Tanger. L’homme a marché sur un câble en acier de 16 mm de diamètre, tenant dans ses mains une barre en acier de 30 mm de diamètre, 6 mètres de longueur et pesant 10 kilos, afin de se maintenir en équilibre tout au long du trajet. Il était simplement retenu par un petit câble.

Mustafa Danguir a mis moins de 5 minutes à parcourir la distance entre les deux bâtiments situés de part à d’autre de l’avenue Paseo Bulnes, en face du palais présidentiel de la Moneda, devant les spectateurs et caméras de plusieurs médias venus assister à cet exploit.

Mustafa Danguir n’en est pas à son coup d’essai. En 2007, le funambule marocain a déjà effectué une traversée sur un câble d’acier suspendu à 40 mètres de hauteur sur le toit du stade Santiago Bernabéu de Madrid, en Espagne. En 2010, il avait battu un record Guinness en conduisant cette fois-ci une motocyclette sur un câble de près de 500 mètres, à plus de 130 mètres de hauteur dans la station balnéaire de Benidorm, également en Espagne.

“Je suis installé en Espagne depuis le jour où j’ai quitté ma ville natale de Tanger à l’âge de 14 ans pour aller étudier le cirque dans la Péninsule ibérique”, a-t-il indiqué à la MAP, soulignant que son but ultime est de transmettre son savoir-faire et son expérience aux enfants du Maroc.

Mustafa a commencé sa carrière dans le cirque espagnol de “Los Muchachos” avant de poursuivre dans le cirque “Los Hermanos Ringling”, où il continue de se produire sur la corde raide en exécutant son fameux numéro de la “pendule de la mort”.