MAROC
23/07/2016 11h:23 CET | Actualisé 23/07/2016 11h:23 CET

Près de Tinghir, les funérailles d'une victime marocaine aux attentats de Nice

DR
Les funérailles d'une victime marocaine aux attentats de Nice

DEUIL - Après son rapatriement sur le sol marocain, Fatima Nait Hda, une des quatre victimes marocaines de l’attentat de Nice, qui a fait 84 morts, a été enterrée ce samedi 23 juillet dans son village natal, à Taghazout N’ait Atta, près de Tinghir.

Fatima était une femme au foyer et mère de sept enfants installée à Nice. Elle “pratiquait un islam du juste milieu. Un vrai islam, pas celui des terroristes”, témoignait son fils Hamza à L’Express, au lendemain des attentats. Elle a été la première victime des attentats à avoir été identifiée selon plusieurs médias français.

Après la prière du mort au cimetière du village, le corps de la victime, 59 ans, a été inhumé en présence du gouverneur de la province de Tinghir, Abdelhakim Nejjar, du président du Conseil local des ouléma, du délégué provincial des affaires islamiques, d'élus et de plusieurs personnalités civiles et militaires, ainsi que des membres de la famille de la défunte. L'assistance a déclamé des versets coraniques et élevé des prières pour le repos de l'âme de la défunte.

L’opération de rapatriement des dépouilles des victimes marocaines a été prise en charge par le gouvernement marocain. Un geste envers les familles des défunts qui a été fait suite à des instructions royales.

LIRE AUSSI:
Galerie photo Images des attaques de Nice du 14 juillet 2016 Voyez les images