MAROC
15/03/2019 14h:17 CET

Attentats de Nouvelle-Zélande: La sécurité renforcée autour des sites religieux en France

Des patrouilles seront assurées à proximité des espaces confessionnels.

SONNET Sylvain / hemis.fr via Getty Images
La Grande Mosquée de Paris.

ATTENTAT - Ce vendredi 15 mars, pendant la prière du vendredi, la ville néo-zélandaise de Christchurch a été la proie d’une terrible attaque. Deux fusillades, menées par un Australien de 28 ans, ont tué au moins 49 musulmans dans deux mosquées de la ville, selon un dernier bilan. Après ce drame, la France a décidé de renforcer la sécurité autour de ses lieux de culte. 

“Par précaution, j’ai immédiatement appelé nos préfets à la plus grande vigilance et leur ai demandé de renforcer la surveillance des lieux de culte de notre pays. Des patrouilles seront assurées à proximité des espaces confessionnels”, a assuré Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur français, sur Twitter. 

L’auteur de l’attaque, présenté comme “un extrémiste de droite”, a été arrêté. Brenton Tarrant avait diffusé en direct son acte sur internet. Une heure plus tôt, il partageait un manifeste sur sa page Facebook intitulé “Le Grand remplacement”, rapporte le quotidien français Le Parisien. L’homme de 28 ans y racontait le cheminement de son idéologie et son passage en France: c’est ici qu’il a eu l’idée de commettre son acte terroriste. “C’est là que j’ai décidé de faire quelque chose, c’est là que j’ai décidé d’agir, et d’user de la force. Et de la violence. De combattre les envahisseurs moi-même”. 

“Nous apprenons avec horreur, indignation et stupeur, les horribles attentats criminels perpétrés dans deux mosquées de la ville de Christchurch en Nouvelle-Zélande qui ont actuellement fait au moins 49 victimes mises à mort par un terroriste haineux et raciste, partisan d’une théorie islamophobe des plus dangereuses au monde”, a écrit la Grande Mosquée de Paris dans un communiqué. Elle appelle, comme le gouvernement français, tous les fidèles à la vigilance. 

“Les musulmans de France sont choqués par cette violence meurtrière qui se manifeste à l’autre bout du monde et prient Dieu que la paix soit préservée dans notre pays où nous avons aujourd’hui le souci d’être en sécurité. Et où nous formons, toutes communautés confondues, une seule et même Nation dans une même communauté citoyenne de destin”.