TUNISIE
18/03/2019 12h:06 CET

Attaque des deux mosquées de Christchurch : Aucune victime tunisienne

“Trois citoyens tunisiens seulement installés dans la ville de Christchurch sont inscrits auprès des services consulaires tunisiens”

Jorge Silva / Reuters

Le ministère tunisien des Affaires Etrangères a démenti les informations relayées sur les réseaux sociaux autour du décès de citoyens tunisiens dans les évènements meurtriers perpétrés vendredi dernier, dans deux mosquées dans la ville de Christchurch, en Nouvelle Zélande.

Selon un communiqué rendu public dimanche, le ministère a affirmé qu’aucune victime n’a été enregistrée parmi les membres de la communauté tunisienne installée dans ce pays, citant des rapports de l’ambassade de Tunisie à Jakarta (Indonésie) qui est chargée en même temps des relations diplomatiques de la Tunisie avec la Nouvelle-Zélande.

“Trois citoyens tunisiens seulement installés dans la ville de Christchurch sont inscrits auprès des services consulaires tunisiens”. Ils ont été contacté par l’ambassade de Tunisie à Jakarta et ils sont tous sains et saufs”, a ajouté le ministère.

La diplomatie tunisienne indique qu’elle est “en train de suivre le déroulement de l’enquête menées par les autorités néo-zélandaises pour identifier toutes les victimes et en publier une liste définitive.

Cette tragédie qui a coûté la vie à 49 personnes, a provoqué une onde de choc en Nouvelle-Zélande, un pays de cinq millions d’habitants réputé pour sa douceur de vivre, sa tradition d’accueil et sa faible criminalité, avec une cinquantaine de meurtres par an seulement.

L’attentat, qui a soulevé une vague de condamnations à travers le monde, apparaît comme le plus meurtrier de l’époque contemporaine contre des musulmans dans un pays occidental.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.