MAROC
15/04/2018 11h:40 CET

Attaque chimique en Syrie: L'OIAC entame son enquête aujourd'hui

L'organisation a affirmé poursuivre sa mission d’enquête, malgré les frappes aériennes des Etats-Unis, de la France et de la Grande-Bretagne.

Ali Hashisho / Reuters

ARMES CHIMIQUES - C’est aujourd’hui que débute l’enquête sur l’attaque chimique en Syrie avec l’arrivée prévue des enquêteurs de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) à Douma, près de Damas. C’est ce qu’a annoncé le vice-ministre syrien des Affaires étrangères, Faisal Mekdad, qui dément tout recours de son pays à de telles armes.

Arrivés hier, samedi 14 avril à Damas, la mission d’enquête se dirigera aujourd’hui sur place afin de commencer les investigations, ceci à l’heure où le régime syrien annonce la reprise de toutes les zones rebelles de la Ghouta orientale après l’évacuation des derniers combattants rebelles de Douma.

“Nous laisserons l’équipe faire son travail de manière professionnelle, objective, impartiale et loin de toute pression (de la part des autorités). Les résultats de l’enquête infirmeront les allégations mensongères” contre Damas, a ajouté le vice-ministre.

À noter que, malgré les frappes aériennes des États-Unis, de la France et de la Grande-Bretagne, l’OIAC, basée à La Haye, avait affirmé poursuivre sa mission d’enquête sur l’attaque chimique présumée de Douma. L’organisation avait promis, dans un communiqué, de continuer le déploiement de l’équipe d’enquêteurs en Syrie “afin d’établir les faits relatifs aux allégations d’utilisation d’armes chimiques”.

Pour rappel, Damas continue de démentir tout recours à des armes chimiques et accuse les rebelles de “fabrications” au sujet de l’attaque à Douma.

LIRE AUSSI: