TUNISIE
08/03/2016 05h:45 CET | Actualisé 08/03/2016 07h:41 CET

Bilan définitif de l'attaque à Ben Guerdane: 36 terroristes, 12 membres des forces de l'ordre et 7 civils tués

FATHI NASRI via Getty Images
A member of the Tunisian special forces gestures in the southern town of Ben Guerdane, near the Libyan border, during clashes with jihadists on March 7, 2016.Tunisian forces fought off fierce attacks from jihadists near the Libyan border killing 28 extremist fighters in clashes that also left seven civilians dead. / AFP / FATHI NASRI (Photo credit should read FATHI NASRI/AFP/Getty Images)

Le "bilan définitif" des attaques jihadistes inédites menées lundi dans la ville tunisienne de Ben Guerdane, non loin de la Libye, est de 36 extrémistes, 12 membres des forces de l'ordre et sept civils tués, a annoncé mardi le Premier ministre Habib Essid.

Parmi les 12 membres des forces de l'ordre figurent un soldat, un douanier et 10 membres des forces de la sécurité intérieure "dont l'un a été assassiné à son domicile", a précisé M. Essid lors d'une conférence de presse.

Il a ajouté que 14 membres des forces de l'ordre avaient en outre été blessés, ainsi que trois civils.

Le chef du gouvernement tunisien a par ailleurs indiqué que les assaillants étaient une cinquantaine au total, selon une première estimation, et confirmé que sept d'entre eux avaient été arrêtés.

Lundi à l'aube, des jihadistes ont attaqué une caserne de l'armée, un poste de police et un poste de la garde nationale (gendarmerie) tunisiennes à Ben Guerdane, une ville de 60.000 habitants dans le sud-est de la Tunisie.

Les forces de l'ordre ratissaient mardi la région de Ben Guerdane, a indiqué à l'AFP le ministère de l'Intérieur en notant que la situation était désormais "stable".

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.