ALGÉRIE
09/07/2015 23h:59 CET | Actualisé 10/07/2015 00h:04 CET

La zone euro a reçu les nouvelles propositions de réformes d'Athènes

AFP

La zone euro a reçu jeudi soir, dans les temps, les nouvelles propositions de réformes promises par la Grèce pour espérer obtenir un troisième plan d'aide et rester dans la zone euro, a fait savoir le porte-parole de Jeroen Dijsselbloem, le patron de l'Eurogroupe.

"Les nouvelles propositions grecques ont été reçues par le président de l'Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem, il est important que les institutions (créanciers) les prennent en compte dans leur évaluation", a indiqué ce porte-parole, Michel Reijns, sur son compte Twitter.

Ces propositions de réformes devaient être remises jeudi avant minuit (22H00 GMT) aux créanciers d'Athènes (UE, BCE, FMI), qui avaient fixé un ultimatum.

Les créanciers vont se pencher "immédiatement" sur ces documents, a confié une source européenne, puis elles seront soumises samedi aux ministres des Finances de la zone euro, avant un sommet extraordinaire des 28 pays de l'Union européenne convoqué dimanche à Bruxelles.

Avec ces propositions sur la table, les créanciers vont aussi pouvoir "estimer le montant du programme d'aide" pour la Grèce, a indiqué une deuxième source européenne.

La Grèce a adressé formellement mercredi à la zone euro, son principal créancier, une nouvelle demande d'aide sur trois ans, la troisième depuis 2010, en échange de l'effort budgétaire dans lequel elle va s'engager. Si le compte n'y est pas, la réunion de dimanche pourrait se transformer en sommet de crise, amorçant une sortie de la Grèce de la monnaie unique.

Ces propositions seront également soumises au parlement grec vendredi pour qu'il donne son feu vert, selon l'agence Ana (semi-officielle).

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.