ALGÉRIE
29/06/2019 16h:17 CET | Actualisé 29/06/2019 18h:57 CET

Assassinat de Boudiaf: son fils accuse encore les généraux Toufik et Nezzar

DR

Nacer Boudiaf persiste et signe: Le général de corps d’armée Mohamed Mediene, dit Toufik et le général Khaled Nezzar sont responsables de l’assassinat de son père le 29 juin 1992, à Annaba. Le fils de l’ex-président a fait cette déclaration à la chaîne de télévision privée Ennahar, à l’occasion de la 27e commémoration de l’assassinat de Mohamed Boudiaf.

Son fils, Nacer, a appelé les autorités et notamment la justice, “qui bouge avec l’avènement du Hirak, de s’intéresser au dossier qui intéresse tous les Algériens: l’assassinat de Mohamed Boudiaf”.

Exprimant son optimisme de voir “tous les jours” des ex-ministres passer par les tribunaux pour être jugés sur des faits de corruption, il a rajouté que ces “voleurs sont connus de tous”. “La vraie bande est celle qui est derrière la mort de Boudiaf”.

Nacer a rajouté que “la moitié du groupe qui était en 92 est décédée, sauf deux, en l’occurence Khaled Nezzar et le général Toufik, qui est en prison”. 

“Nous demandons, nous, sa famille et le peuple algérien de la justice d’ouvrir le dossier de Boudiaf car le règlement de cette affaire va libérer les Algériens”.