TUNISIE
07/11/2018 17h:54 CET

Assassinat de Belaid et de Brahmi : Le Front Populaire promet de nouvelles révélations à venir

"C’est une question qui ne concerne pas uniquement le FP mais tous les Tunisiens sans exception", estime Hamma Hammami.

NurPhoto via Getty Images

Le comité de défense des martyrs Chokri Belaid et Mohamed Brahmi va présenter d’autres documents et données “dévoilant les dessous de l’appareil secret d’Ennahdha en temps voulu”, a annoncé Hamma Hammami, porte-parole du Front populaire (FP).

Lors d’un rassemblement de protestation, mercredi, devant le ministère de l’Intérieur à Tunis, Hammami a demandé à la justice de mener, avec sérieux, les investigations nécessaires à la lumière des données et documents présentés auparavant par le comité de défense des deux martyrs, particulièrement ceux relatifs à l’appareil secret du mouvement Ennahdha qui s’est infiltré, selon lui, dans toutes les institutions de l’Etat.

Il a estimé nécessaire de demander des comptes à toutes les personnes dont il a été prouvé qu’elles sont impliquées dans les assassinats.
“La justice devrait assumer ses responsabilités et accorder au dossier des assassinats l’importance requise, dès lors que c’est une question qui ne concerne pas uniquement le FP mais tous les Tunisiens sans exception”, a-t-il affirmé.

Et d’ajouter “négliger ce dossier constitue une grande menace sur la paix civile et la transition démocratique”.

Une pétition a été lancée par le bloc parlementaire du Front Populaire pour auditionner les ministres de l’Intérieur et de la Justice sur fond des révélations formulées par le comité de défense dans l’affaire des martyrs et selon lesquelles le mouvement Ennahdha détient un appareil secret en lien avec les assassinats politiques. Pour le moment, la pétition n’a collecté que près de 80 signatures, loin du quota requis (109 voix). 

Selon lui, le blocage revient au refus du mouvement Ennahdha et de la coalition nationale.  

Le 23 octobre dernier, une plainte contre l’organisation secrète rattachée au parti Ennahdha, ainsi que ses symboles politiques et sécuritaires a été déposée par le comité de défense auprès du tribunal militaire

Il est à rappeler que le comité de défense de Chokri Belaid et Mohamed Brahmi a tenu au début du mois d’octobre une conférence de presse, durant laquelle il est revenu sur les circonstances de l’assassinat des deux militants de gauche, sous le thème: “L’organisation spéciale du mouvement Ennahdha après la révolution et sa relation avec les assassinats politiques: Des vérités révélées pour la première fois”.

Pointant du doigt le rôle joué par Ennahdha dans ces assassinats et présentant de nombreux documents, le comité de défense a mis en exergue l’implication de Mustapha Khedher, un militant d’Ennahdha, chez qui plusieurs documents relatifs à ces affaires auraient été retrouvés.

Le comité de défense a également affirmé qu’un appareil sécuritaire propre à Ennahdha a été mis en place par celle-ci, chargé d’espionner plusieurs personnalités politiques tunisiennes mais également des ambassades étrangères, ce qui fut démenti par plusieurs cadres du parti.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.