MAGHREB
11/12/2015 14h:41 CET

Tunisie: Trois artistes en prison pour consommation de drogue

Atef Maatallah
Dessin de Atef Maatallah

Le verdict est tombé. Fakhri El-Ghezal, Atef Maatallah et Ala Eddine Slim seront incarcérés pour un an et devront payer la somme de 1000 dinars chacun. Ces trois jeunes artistes tunisiens ont été condamnés le 8 décembre 2015 pour consommation de stupéfiants.

Fakhri El-Ghezal, photographe, Atef Maatallah, dessinateur et Ala Eddine Slim, réalisateur ont été arrêtés lors d'une perquisition, "soupçonnés alors d'appartenir à un mouvement terroriste", a déclaré Ghazi Mrabet, un des avocats du comité de défense, au HuffPost Tunisie, affirmant que cette descente a été fait "sous prétexte qu'ils étaient barbus".

"La police a ensuite affirmé avoir trouvé des matières stupéfiantes sur les lieux de la perquisition", a ajouté l'avocat.

Les trois artistes inculpés ont été condamnés à la peine minimale d'un an d'emprisonnement et 1000 dinars tunisiens d'amende. "Je pense qu'ils ne vont pas faire appel. Ils vont plutôt demander la grâce présidentielle", a indiqué M. Mrabet.

La loi 52-1992 fait plusieurs victimes chaque année en Tunisie. Elle dispose que "sera puni de l'emprisonnement d'un à cinq ans et d'une amende de mille à trois milles dinars, tout consommateur ou détenteur à usage de consommation personnelle de plantes ou de matières stupéfiantes...".

LIRE AUSSI:

Deux jeunes tunisiens condamnés pour consommation de cannabis après avoir refusé de se soumettre à un test de dépistage

"Klay BBJ dénonce une machination policière qui le vise", affirme son avocat

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.