ALGÉRIE
02/08/2018 09h:46 CET

Arrivée des premiers groupes de hadjis algériens à la Mecque

AFP via Getty Images

Les premiers groupes de hadjis algériens sont arrivés mardi soir à La Mecque en provenance de Médine dans une atmosphère de piété et de dévotion.

Selon l’attaché de presse de l’Office national du Hadji et de la Omra (ONHO), Mustapha Hidaoui, “toutes les mesures ont été prises” pour permettre aux hadjis d’accomplir le 5e pilier de l’Islam dans les meilleures conditions détaillant que “pour la première fois, il est recouru au système de groupe, où un imam accompagne et oriente un groupe de hadjis”.

Il a dans ce sens ajouté que ce système ambitionne d’“améliorer les conditions de prise en charge des hadjis notamment sur le plan spirituel”.

Les premiers hadjis algériens arrivés à la Mecque, accueillis à l’hôtel “Seif Al Touba” par le responsable du centre de la mission algérienne Mourad-Rédha Traikiya, ont “exprimé leur satisfaction quant à la qualité des services”. Les hadjs Abdelhalim Zelati et Youcef Oussak d’Alger, valorisant les efforts déployés, ont fait part à l’APS de leur joie par l’accueil qui leur a été réservé par les membres de la délégation algérienne.

Des repas répondant aux goûts algériens

Pour sa part, la commission de restauration et du transport de la mission algérienne du Hadj relevant de l’ONHO a assuré toutes les conditions nécessaires aux hadjis de la saison 2018.

“Des repas sains et équilibrés” sont disponibles dans leurs lieux d’hébergement à Médine et à la Mecque, a constaté l’APS. Selon le responsable du centre de la Mecque de la mission algérienne du Hadj, Abdelkader Bakhou, “des repas répondant aux goûts algériens et à la culture algérienne sont proposés”, affirmant que ces repas sont faits par des cuisiniers algériens avec l’objectif d’“accompagner sur tous les plans les hadjis et leur permettre de se consacrer à l’accomplissement des rites du hadj”.

Pour rappel, le président de la commission médicale de la mission algérienne de Hadj et de la Omra, Abdelmalek Saïdi, avait à partir de Médine invité les hadjis algériens atteints de maladies chroniques ”à s’approvisionner de quantités nécessaires de médicaments avant de quitter l’Algérie”.

Dès l’arrivée des premiers contingents de hadjis algériens, le comité des fetwas, présidé par Mohamed Omar Hassani, a entamé une série de conférences et de rencontres au profit des invités d’Allah Le Très Miséricordieux afin de répondre à leurs interrogations et à leurs préoccupations et d’orienter leur attention sur les modalités devant leur faciliter l’accomplissement des rites du Hadj.