MAROC
28/03/2019 10h:01 CET

Arrivée à Casablanca du roi Abdallah II de Jordanie pour une visite d'amitié et de travail

Une visite qui s'inscrit dans une tournée incluant le Maroc, l'Italie, la France et la Tunisie.

MAP

DIPLOMATIE - Le roi Abdallah II, souverain du Royaume hachémite de Jordanie, est arrivé mercredi soir, à Casablanca, pour une visite d’amitié et de travail au Maroc de deux jours, sur invitation du roi Mohammed VI. Il s’agit de la sixième visite dans le royaume, qui se poursuivra jusqu’à jeudi 28 mars. À sa descente d’avion à l’aéroport international Mohammed V, le souverain hachémite a été accueilli par le prince Moulay Rachid.

Twitter/RHC

Après avoir passé en revue un détachement de la Brigade légère de sécurité, qui rendait les honneurs, le roi Abdallah II a été salué par le ministre de l’Intérieur, M. Abdelouafi Laftit, et le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita.

Il a été également salué par le Wali de la région de Casablanca-Settat, gouverneur de la préfecture de Casablanca, le président du Conseil de la région de Casablanca-Settat, l’ambassadeur du Maroc en Jordanie, l’ambassadeur de Jordanie à Rabat, ainsi que par plusieurs personnalités civiles et militaires.

À l’entrée du salon d’honneur de l’aéroport, le souverain hachémite a été convié à la traditionnelle cérémonie d’offrande de lait et de dattes. Après une brève pause au salon d’honneur, le cortège officiel s’est dirigé vers le lieu de résidence du souverain hachémite dans la capitale économique.

La visite s’inscrit dans une tournée incluant le Maroc, l’Italie, la France et la Tunisie. “Au Maroc, le souverain jordanien s’entretiendra avec le roi Mohammed VI dans le cadre de la coordination en cours sur des questions régionales, notamment la cause palestinienne, Jérusalem, le soutien au peuple palestinien à revendiquer ses droits légitimes à un État indépendant sur son territoire avec Jérusalem-Est comme capitale, et la coordination des efforts des institutions arabes soutenant les habitants de Jérusalem”, précisait ce 26 mars la Cour royale hachémite de Jordanie dans un communiqué.