MAROC
12/08/2018 12h:34 CET

Arrêté à l'aéroport de Casablanca, un Nigérian avait près de 2 kg de cocaïne dans les intestins

La drogue a été extraite de ses intestins au CHU Ibn Rochd.

pashapixel via Getty Images

FAIT-DIVERS - Les trafiquants de drogue semblent prêts à tout pour faire passer leur marchandise. Hier, samedi 11 août, à l’hôpital universitaire Ibn Rochd à Casablanca, les médecins ont extrait des intestins d’un Nigérian un total de 1,855 kilogramme de cocaïne, annonce la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué relayé par la MAP.

Sous surveillance médicale au CHU depuis son arrivée au Maroc le 5 août à bord d’un vol en provenance de São Paulo, au Brésil, le ressortissant nigérian servant de “mule” avait été arrêté à l’aéroport international Mohammed V de Casablanca, soupçonné de trafic de cocaïne, indique la même source.

Les autorités ont attendu que son état de santé se stabilise après l’extraction de toutes les capsules de drogue de ses intestins avant de le placer en garde à vue ”à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent afin de déterminer les circonstances de cette affaire”, ajoute la DGSN. Et de préciser que l’opération s’inscrit dans le cadre du renforcement de la surveillance au niveau des postes frontières pour lutter contre le trafic international de drogue et des produits psychotropes.