ALGÉRIE
15/05/2019 13h:41 CET

Arrestation d'un millier de Palestiniens en deux mois

MAHMUD HAMS via Getty Images

Près d’un millier de Palestiniens ont été arrêtés par les forces d’occupation israélienne durant les mois de mars et avril derniers, selon la Commission des prisonniers palestiniens, dont le bilan coïncide avec l’anniversaire 71ème anniversaire de la Nakba de Nakba.

Dans un communiqué, la Commission a fait état de quelque 905 Palestiniens de Cisjordanie et de la bande de Ghaza arrêtés en mars et avril par les forces israéliennes, dont 133 mineurs et 23 femmes, portant le nombre total de détenus palestiniens, à plus de 5.700 dont 45 femmes et 250 mineurs. Parmi eux, 120 personnes ont été blessées et vingt (20) autres hospitalisées.

A ce jour, près de 100.000 palestiniens ont été tués par les forces de l’occupation israélienne depuis 1948, a révélé le Bureau central des statistiques de Palestine (PCBS) dans un rapport relayé lundi, par l’agence palestinienne de presse, Wafa.

elon le document, 312 Palestiniens ont été tués en 2018, dont 57 enfants et trois (3) femmes “alors que l’occupation détient à ce jour, les corps de quinze (15) martyrs”.

A la fin mars dernier, quelque 5700 Palestiniens étaient toujours incarcérés dans des geôles israéliennes, dont 250 enfants et 47 femmes, selon le rapport.

Depuis le 30 mars 2018, les Palestiniens participent à des marches pacifiques près de la barrière érigée par l’occupant israélien, séparant la bande de Ghaza des territoires palestiniens occupés en 1948 pour réclamer la levée de l’embargo et pour exiger le retour des réfugiés vivant dans la bande dans leurs villes et villages occupées en 1948 par Israël.

Face à ces manifestations, les forces d’occupation ont réagi par la répression et des tirs tuant plus de 310 Palestiniens et blessant plus de 31 000 autres.