MAROC
13/10/2018 15h:00 CET

Arrestation de six individus pour lien présumé avec un réseau d'immigration clandestine

"Cinq zodiacs, des reçus de transfert d’argent et 104 passeports ont également été saisis"

MARCOS MORENO VIA GETTY IMAGES

NADOR - La Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) a procédé à l’arrestation de six individus suspectés de liens avec un réseau spécialisé dans l’immigration clandestine. Une opération menée conjointement avec des éléments de la police de Nador, sur la base d’informations fournies par la Direction Générale de la Surveillance du Territoire National (DST), affirme la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué rapporté ce samedi 13 octobre par la MAP.

Cinq zodiacs, des gilets de sauvetage, 104 passeports de différentes nationalités, des appareils électroniques de communication, des GPS, des reçus de transfert d’argent, trois véhicules, ainsi que des sommes d’argent en dirham et en devise, ont également été saisis.

Les mis en cause sont cinq individus de nationalité marocaine ainsi qu’un ressortissant sénégalais, affirme la même source, ajoutant que les investigations menées dans le cadre de cette affaire ont permis d’interpeller 19 candidats à l’immigration illégale provenant de pays subsahariens, dont sept femmes.

JCARILLET VIA GETTY IMAGES

Les membres de ce réseau appâtaient les candidats à l’immigration clandestine avant de les transporter à bord d’embarcations de plaisance en dehors des eaux territoriales où ils sont abandonnés à bord d’embarcations de fortune, souligne la même source. Ils avaient également comme mode opératoire d’aviser les autorités espagnoles que ces derniers étaient en situation de difficulté et avaient besoin d’assistance d’urgence. Les individus impliqués dans ce réseau criminel ont été placés en garde à vue pour les besoin de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent. 

Vendredi, la marine royale en patrouille sur la Méditerranée a porté assistance à 165 candidats à l’émigration clandestine au large de Nador (140 bubsahariens dont 15 femmes, et 25 marocains). Ils étaient à bord de plusieurs embarcations pneumatiques en difficulté.