TUNISIE
23/08/2019 20h:32 CET

Arrestation de Nabil Karoui: Le parti "Au coeur de la Tunisie" dénonce "des pratiques fascistes"

Le parti de Nabil Karoui a publié un communiqué dans lequel il évoque "un kidnapping" de la part de la "milice gouvernementale" contre son candidat...

Facebook/Au coeur de la Tunisie

Le parti présidé par Nabil Karoui, candidat à l’élection présidentielle anticipée, arrêté vendredi, a dénoncé dans un communiqué “une pratique fasciste” et dénonce “un kidnapping (...) violent et surprenant” de son candidat.

Dénonçant des “pratiques non démocratiques”, le parti indique que cette arrestation rappelle “les heures les plus sombres des pratiques tyranniques”. Pour “Au coeur de la Tunisie”, ces pratiques ne visent pas seulement le parti fondé par Nabil Karoui mais également le parti Nidaa Tounes dont le directeur exécutif Hafedh Caid Essebsi a été “victime d’un grand mépris et d’une grave violation lors de son arrivée à l’aéroport international de Tunis-Carthage, comme il l’a personnellement rapporté sur sa page Facebook” indique le communiqué.

 

En conséquence de cette arrestation, le parti appelle “les forces démocratiques à se réunir et à manifester pour arrêter cette milice gouvernementale qui a dépassé toutes les limites”.

Le candidat à l’élection présidentielle anticipée du 15 septembre prochain Nabil Karoui a été arrêtée vendredi après avoir fait l’objet d’un mandat d’arrêt émis par une des chambres d’accusation de la Cour d’appel de Tunis.

Le 28 juin dernier le juge d’instruction du pôle judiciaire économique et financier a décidé le gel des avoirs et une interdiction de quitter le territoire contre Nabil et Ghazi Karoui. Ces mesures font suite à une plaine portée le 14 mars 2014 par l’ONG “I Watch” auprès du pôle judiciaire économique et financier contre les frère Karoui pour “suspicion de blanchiment d’argent” à travers des sociétés dont ils seraient propriétaires en Algérie, au Maroc et au Luxembourg.

 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.