MAROC
28/03/2019 17h:48 CET

Arrestation de 14 personnes suspectées d'appartenir à un réseau de passeurs

À Nador, Fès et Séfrou.

DR

ARRESTATION - Nouveau coup de filet. Dans le cadre d’une opération commune de lutte contre l’immigration clandestine, les éléments de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) à Nador, Fès et Séfrou ont procédé, ce jeudi 28 mars, à l’arrestation de 14 individus. Tous sont suspectés d’appartenir à un réseau criminel d’immigration clandestine. L’un des suspects faisait l’objet d’un mandat de recherche au niveau national, pour homicide volontaire et coups et blessures, indique la DGSN dans un communiqué relayé sur son compte Twitter.  

Basées sur des informations précises fournies par la Direction générale de surveillance du territoire (DGST), des investigations préliminaires ont permis d’interpeller en premier 9 de ces suspects dans les régions de Ben Tayeb et Driouch dans les environs de Nador. Ce premier groupe avait en sa possession  7 voitures légères de différents types, plusieurs téléphones portables, ainsi que d’importantes sommes d’argent qui pourraient représenter des bénéfices de ces actes criminels, suppose la DGSN.

Les recherches ont, plus tard, révélé l’existence de plusieurs complices de ce réseau criminel actifs dans les villes de Fès et Séfrou où les 5 autres personnes, dont 2 femmes, ont été arrêtées en possession de trois voitures et un canot pneumatique.

Les investigations menées par les services de la DGSN ont, par ailleurs, permis l’arrestation de 8 candidats à l’immigration clandestine à Driouch. Tous de nationalité marocaine, ils attendaient que les passeurs interpellés les transportent vers l’Europe, précise la même source.

Les suspects ont tous été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée dans la cadre de cette affaire afin d’enquêter sur d’éventuels ramifications de ce réseaux criminel et d’en arrêter les responsables.