MAROC
01/06/2019 19h:05 CET | Actualisé 01/06/2019 19h:07 CET

Arrestation de 12 chauffards qui simulaient des “rallyes” sur la route

À Casablanca, Fès, Kénitra et Salé, en attendant d'autres villes, promet la DGSN.

DGSN/Twitter

SÉCURITÉ ROUTIÈRE - Douze personnes ont été arrêtées pour conduite dangereuse dans les villes de Casablanca, Fès, Kénitra et Salé, du 28 au 31 mai, indique ce samedi la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Ces arrestations ont été effectuées dans le cadre d’opérations sécuritaires menées en vue de détecter des chauffards qui simulaient des “rallyes” sur la route, précise le communiqué de la DGSN. 

Arrêtées pour conduite dangereuse, refus d’obtempérer, outrage à des policiers dans l’exercice de leurs fonctions, possession d’armes blanches sans autorisation et conduite dans des états anormaux en raison de consommation de drogue, les personnes appréhendées ont été placées en garde à vue à la demande des parquets compétents en vue de les soumettre aux enquêtes judiciaires nécessaires, poursuit la même source.

Les opérations sécuritaires menées lors de la même période ont abouti à l’établissement de 415 procès-verbaux à l’encontre de conducteurs conduisant leurs véhicules dans des conditions susceptibles de porter atteinte à la vie et aux biens des citoyens, à l’immobilisation de 414 véhicules, dont des voitures légères, des motos, des triporteurs et des quadriporteurs, note la même source. 192 de ces véhicules ont été mis aux dépôts et aux fourrières municipales faute de papiers nécessaires ou pour implication de leurs conducteurs dans des actes criminels.

Des opérations sécuritaires intensives appelées à se poursuivre dans différentes régions du Royaume, conclut la DGSN.