MAROC
06/08/2019 11h:01 CET

Arrestation à Ksar El Kébir d'un enseignant d'école primaire pour apologie et incitation au terrorisme

Ce dernier aurait appelé à "couper les têtes" de bénévoles belges.

FADEL SENNA via Getty Images
Photo prise lors d'une présentation de la BCIJ.

FAIT-DIVERS - Un message d’une extrême violence. La brigade nationale de la police judiciaire a arrêté, lundi soir, un enseignant d’école primaire pour son implication présumée dans une affaire d’apologie et d’incitation à des actes terroristes, annonce la DGSN dans un communiqué publié sur son compte twitter.

Selon cette dernière, le mis en cause, âgé de 26 ans, a été interpellé dans la ville de Ksar El Kébir, après avoir publié un post sur Facebook dans lequel il faisait l’apologie et incitait à des actes criminels dangereux à l’encontre de touristes belges venues au Maroc faire du bénévolat.

Un message dans lequel l’homme interpellé appelait notamment à “couper les têtes” de ces travailleuses humanitaires” pour “servir de leçon” à ceux qui ne “respectent pas la foi musulmane”, selon plusieurs médias qui ont relayé son post.

Les fouilles effectuées dans le cadre de cette affaire ont permis la saisie d’un ordinateur portable et d’un téléphone mobile que le suspect aurait utilisé pour publier le post “relatif au terrorisme et à l’extrémisme”, a précisé le communiqué.

L’homme a, depuis, été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet spécialisé dans les affaires de terrorisme, en vue de déterminer les circonstances de cette affaire et l’ensemble de ses mobiles, conclut le communiqué.