ALGÉRIE
13/03/2016 16h:14 CET | Actualisé 13/03/2016 16h:15 CET

Libye et Tunisie: l'armée algérienne appelle à une vigilance accrue

DR

L'armée algérienne a appelé dimanche à une vigilance accrue face à l'"aggravation inédite" de la situation sécuritairedans la région, où la Libye et la Tunisie voisines sont confrontées à des troubles liés à la mouvance terroriste.

"Ce que notre région vit actuellement comme troubles et aggravation inédite de la situation sécuritaire augurent, sans doute, d'issues défavorables sur la sécurité et la stabilité des pays de la région", a déclaré le vice-ministre de la Défense et chef d'Etat-major, Ahmed Gaïd Salah, cité par l'agence de presse APS.

Cette dégradation de la sécurité "exige (...) de l'Armée nationale populaire plus de vigilance afin que l'Algérie puisse demeurer forte face à ses ennemis", a-t-il ajouté lors d'une visite à la 4e région militaire de Ouargla (600 km au sud d'Alger).

L'Algérie, puissance militaire régionale, a une frontière commune avec la Libye et la Tunisie, en proie à l'essor d'une mouvance terroriste responsable de la mort de dizaines de policiers, de soldats ainsi que de touristes.

En Libye, le groupe terroriste Etat islamique (EI) profite du chaos politique pour monter en puissance alors que la Tunisie a été frappée en 2015 par trois attentats majeurs revendiqués par l'EI et des attaques terroristes le 7 mars d'une ampleur sans précédent à Ben Guerdane, ville proche de la frontière libyenne.

L'insécurité à la frontière est et sud-est a amené Alger à déployer des dizaines de milliers de militaires le long de la frontière avec la Libye et la Tunisie pour lutter contre d'éventuels infiltrations de terroristes sur son territoire, selon la presse algérienne.

Vendredi, l'armée a annoncé avoir tué trois islamistes armés dans la région d'El oued, non loin de la frontière avec la Tunisie, et saisi six systèmes de missiles anti-aérien stingers.

LIRE AUSSI: Trois terroristes éliminés à El Oued, dont un "émir"

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.