TUNISIE
26/03/2018 10h:23 CET | Actualisé 26/03/2018 10h:24 CET

Arabie Saoudite: 7 missiles balistiques lancés par les Houthis interceptés, les débris causent un mort et deux blessés

Depuis mars 2015, une coalition internationale menée par l’Arabie Saoudite intervient au Yémen contre les Houthis qui ont pris le contrôle de plusieurs villes du pays au gouvernement internationalement reconnu.

Faisal Nasser / Reuters

L’Arabie Saoudite a été visée par 7 missiles balistiques tirés par des rebelles yéménites a annoncé l’AFP dans la nuit du dimanche à Lundi.

Interceptés, les missiles ont explosé en plein ciel. Selon la coalition militaire conduite par Riyad, les débris ont causé la mort d’un citoyen égyptien et la blessure de deux autres personnes.

Selon le porte-parole de cette coalition, le colonel Turki al-Maliki, trois missiles ont été dirigés sur la ville de Riyad, deux sur la ville de Jazane, un sur Khamis Mecheit, un sur Najrane.

Le lancement de ces missiles ont coïncidé avec le troisième anniversaire de l’intervention militaire d’une coalition menée par l’Arabie Saoudite contre les Houthis au Yémen.

Une grande manifestation est prévue lundi au Yémen, jour d’anniversaire du débit de la guerre sur appel du dirigeant Abdel Malik al-Houthi. Ce dernier a défié dans un discours prononcé le 26 mars l’Arabie Saoudite et les Émirats Arabes Unis: “Pour nous, la question concerne notre liberté, notre dignité et notre indépendance, qu’on ne peut pas marchander” a retranscris l’AFP.

Depuis mars 2015, une coalition internationale menée par l’Arabie Saoudite intervient au Yémen contre les Houthis qui ont pris le contrôle de plusieurs villes du pays au gouvernement internationalement reconnu.

Plusieurs missiles avaient déjà été tirés contre l’Arabie Saoudite mais avaient été interceptés. L’Arabie Saoudite tout comme les État-Unis ont a plusieurs reprises accusé l’Iran d’être derrière les missiles fournis aux Houthis.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.