MAROC
09/04/2019 14h:00 CET

"Arab Reading Challenge": Le Maroc sera cette année représenté par Fatima-Zahra Akhiar

La jeune Tétouanaise de 15 ans succédera-t-elle à la petite Meryem Amjoune?

Saaïd Amzazi/Twitter

CONCOURS - L’année dernière, la petite Meryem Amjoune avait ému la toile et était sortie de l’anonymat en décrochant la finale du concours “Arab Reading Challenge” (“Défi de la lecture arabe”) à Dubaï, aux Émirats Arabes Unis. Cette année, une nouvelle candidate marocaine tentera de relever ce défi dans sa 4ème édition. Elle s’appelle Fatima-Zahra Akhiar et est originaire de Tétouan. Au lycée qualifiant “Qadi Ayyad”, cette élève de 15 ans est inscrite au tronc commun sciences (option langue française) du baccalauréat international. 

Le ministère de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique annonce, ce mardi dans un communiqué, que cette élève a remporté les éliminatoires au niveau national lui permettant ainsi d’être sélectionnée pour la grande finale en octobre prochain, à Dubaï. 

La cérémonie de son couronnement parmi les candidats ayant obtenu les 10 premières places au classement national, s’est tenue le samedi 6 avril à Casablanca en présence du ministre Saaïd Amzazi. Sur son compte twitter, ce dernier a posté des  photos de cette cérémonie qui s’est déroulée au théâtre Mohammed VI à Casablanca, précisant que “cette année a connu la participation de plus de 7670 établissements scolaires et près d’un million 125 mille élèves”.   

À l’occasion, le ministre a présenté ses félicitations à la lycéenne tétouanaise à qui il a souhaité “beaucoup de chance pour la finale”. Amzazi a également exprimé sa reconnaissance envers le corps enseignant et pédagogique ayant encadré les candidats et contribué à l’organisation des compétitions prévues dans ce concours. Il a rendu hommage aux familles pour “leurs efforts et soutien indéfectibles pour construire une génération qui lit et confiante en son avenir”.  

Le ministère indique ainsi dans son communiqué que le couronnement n’a pas concerné uniquement les élèves mais aussi leurs encadrants. Mohamed Khaytar, coordinateur régional pour Rabat-Salé-Kénitra, s’est vu décerner le prix du “coordinateur exceptionnel en reconnaissance de ses efforts dans la mobilisation des acteurs pédagogiques au niveau des écoles et lycées à travers le territoire pour s’inscrire au concours”. Dans ce même cadre, le lycée “Missour” relevant de la région Fès-Meknès et le groupe scolaire “Aït Ala” de Draa-Tafilalet ont eu droit à la première place pour leurs efforts. 

Le département d’Amzazi s’est inscrit ce concours pour la première fois en 2016, rappelle-t-il dans son communiqué, soulignant que les objectifs de ce projet pédagogique visant à stimuler la lecture auprès des élèves et leur curiosité, correspondent aux siens dans le cadre de sa stratégie de réforme 2015-2030. 

Le ministère se félicite de l’engouement que connait ce concours de lecture précisant que le nombre des établissements et élèves inscrit est monté en flèche, cette année. De 2018 à 2019,  le nombre des établissements est passé de 2612 à 7670 et celui des élèves de 595.434 à plus d’un million.