TUNISIE
06/05/2018 19h:40 CET

Après Nidaa et le Front Populaire, Machrou Tounes tacle l'ISIE

Après Nidaa Tounes et le Front populaire, c’est au tour de Machrou Tounes de tacler l’Instance Supérieure Indépendante des Élections (ISIE).

FETHI BELAID via Getty Images

Après Nidaa Tounes et le Front populaire, c’est au tour de Machrou Tounes de tacler l’Instance Supérieure Indépendante des Élections (ISIE).

Dans un communiqué publié sur sa page Facebook, le parti crée par Mohsen Marzouk pointe du doigt les “nombreuses violations” et les “graves dépassements” survenus lors du vote des électeurs lors des élections municipales. 

Machrou Tounes reproche aux instances régionales leurs silence face “aux tentatives d’influencer les électeurs à l’intérieur des bureaux de vote et aux alentours” de la part des “deux partis au pouvoir”. 

Le parti dénonce “la perte de contrôle de l’ISIE sur le processus électoral” et “la faiblesse de son rendement” entrainant une “violation du principe de l’égalité des chances” et une violation “de la garantie de neutralité” de la part de celle-ci.

Plus tôt dans la journée, Nidaa Tounes avait évoqué “la position négative de l’ISIE et de ses instances régionales qui se sont contentées du silence face à ces dépassements.

Le Front Populaire a quant à lui fait porter la responsabilité à l’ISIE les “dépassements commis par les deux partis de la coalition au pouvoir”, des dépassement qui ”auront un impact sur la crédibilité et la légitimité des élections”.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.