TUNISIE
05/06/2018 15h:59 CET

Après les propos du ministre de l'Intérieur Matteo Salvini sur la Tunisie: L'ARP exigera des excuses officielles du gouvernement italien

Il avait affirmé que la Tunisie n’exporte que des “délinquants” et des “ex-détenus”

Ernesto S. Ruscio via Getty Images

Fayçal Khelifa, vice-président de l’Assemblée des représentants du peuple chargé des relations extérieures et député de Nidaa Tounes a affirmé, dans une déclaration accordée à Shems FM, que les députés demanderont au gouvernement italien des excuses officielles, et ce, suite aux déclarations de du nouveau ministre de l’Intérieur au sujet de la Tunisie.

“Ce nouveau ministre de l’Intérieur a voulu faire un coup politique dès son entrée au gouvernement italien en s’attaquant aux Tunisiens. Nous ne l’acceptons pas” a-t-il ajouté.

En effet, le ministre de l’Intérieur, Matteo Salvini, fraîchement élu avait déclaré, lors d’une visite effectuée en Sicile, dimanche, que la Tunisie est un pays libre et démocratique mais il n’exporte que des “délinquants” et des “ex-détenus”.

Une déclaration choc, selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères rendu public lundi, où il exprime sa “profonde surprise devant ces déclarations concernant le dossier de l’immigration, qui ne reflètent pas le niveau de coopération entre les deux pays dans la lutte contre la migration irrégulière”.

À noter que les déclarations du ministre de l’Intérieur italien ont coïncidé avec le naufrage d’un bateau transportant plus des 180 immigrants clandestins au large des côtes du Kerkennah faisant au moins 52 morts.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.