TUNISIE
12/04/2019 20h:05 CET

Après le reportage des "4 vérités": La directrice du centre des personnes âgées de Grombalia démise de ses fonctions

Plusieurs pensionnaires du centre ont affirmé avoir été violentés

Le ministère de la Femme, de la famille, de l’enfance et des séniors a annoncé dans un communiqué publié vendredi, qu’il a été décidé d’appliquer immédiatement la décision prise antérieurement par la ministre de la Femme de démettre de ses fonctions la directrice du centre des personnes âgées de Grombalia, ordonnant la suspension du surveillant du centre de ses fonctions.

Lors d’une réunion d’urgence consacrée aux dépassements enregistrés dans cet établissement, la ministre de la femme, de la famille, de l’enfance et des séniors, Néziha Laabidi a autorisé la direction des affaires juridiques à déposer une plainte et d’engager des poursuites pénales contre le surveillant et toutes personnes suspectée d’avoir commis des actes préjudiciables aux pensionnaires de ce centre, relevant de l’union tunisienne de solidarité sociale (UTSS).

 

Au cours de cette réunion qui s’est déroulée en présence du directeur général de l’UTSS, Mounir Hajji, il a été décidé de créer une commission mixte composée de représentants du ministère et de l’union qui sera chargée de suivre la mise en œuvre de l’accord entre les deux parties, de contrôler les activités de tous les centres de prise en charge des personnes âgées et de veiller à la qualité des services, outre le renforcement des ressources humaines et l’organisation des sessions de formations au profit du personnel.

Selon ce communiqué, l’article 4 de l’accord signé entre le ministère de la femme et l’UTSS le 4 décembre 2015 porte sur l’engagement de l’union à fournir tous les services de protection notamment le respect des principes de santé de base dans les établissements de prise en charge des personnes âgées.

À noter qu’un reportage a été diffusé jeudi soir sur la chaine Al Hiwar Ettounsi comprenant plusieurs témoignages de pensionnaires du centre des personnes âgées de Grombalia, ayant subi des violences physiques et verbales de la part du personnel. Le journaliste chargé de l’enquête a également été agressé par les agents du centre.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.