TUNISIE
29/06/2018 16h:38 CET

Après le prix des carburants: Vers une hausse du prix de l'électricité dans les jours à venir

Cette augmentation vient suite à la hausse vertigineuse des prix du baril de pétrole sur le marché internationa

stevanovicigor via Getty Images

Une éventuelle hausse des prix de l’électricité sera enregistrée au cours des prochains jours, a annoncé le PDG de la Société Tunisienne de l’Electricité et du Gaz, (STEG) Moncef Harrabi.

Cette augmentation, a-t-il expliqué, vient suite à la hausse vertigineuse des prix du baril de pétrole sur le marché international, rappelant que le prix moyen du baril de pétrole brut a atteint au deuxième trimestre de l’année 2018 près de 75 dollars.

La hausse des prix de l’électricité va donc concerner essentiellement les catégories qui consomment plus de 150 KW (Kilowatts) mensuellement, excluant ainsi les familles à faible et moyen revenus.

Intervenant lors d’une campagne de sensibilisation sur la rationalisation de la consommation de l’électricité surtout au cours des périodes de pic, organisées par la STEG à l’intention d’un groupe d’enfants.

“Chaque degré de température additionnelle lors du réglage du climatiseur, permet de baisser de 7% la consommation de l’électricité” , a affirmé le responsable.

“Régler la température du climatiseur à 26 degrés permettra de réduire de 50% la consommation d’électricité”, a-t-il encore fait savoir, appelant à fermer les portes et les fenêtres et éviter l’utilisation des appareils électroménagers pendant les heures de pic de consommation (entre 11h et 15h) pour permettre à la STEG d’éviter les coupures d’électricité.

S’agissant du phénomène de vol d’électricité, Harrabi a souligné que la société est en train d’élaborer un projet de loi qui pénalise le vol d’électricité, afin de garantir la pérennité de la société, préserver le domaine public et répondre à la demande en électricité.

Pour sa part, le ministre de l’Énergie, des mines et des énergies renouvelables Khaled Kaddour a mis l’accent sur la nécessité de changer les habitudes et les mentalités du tunisien en termes de consommation d’électricité.

Et d’ajouter que le ministère a mis en place plusieurs programmes visant la maitrise de l’énergie, dont le programme de remplacement de 400 anciens réfrigérateurs par de nouveaux modèles moins énergivores économiques et qui s’étalera sur cinq ans et dont l’objectif est de réduire entre 30 et 60% la facture des familles ciblées.

Il a évoqué également le programme de la société relatif à l’installation de panneaux photovoltaïques chez les grands consommateurs d’électricité.

Le 23 juin dernier, le gouvernement a décidé une hausse de 75 millimes par litre du prix des carburants. Pour expliquer cette hausse, le gouvernement avait argué la hausse du prix du pétrole sur le marché international.

 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.