MAROC
10/10/2018 18h:24 CET | Actualisé 12/10/2018 14h:59 CET

Déterminés, les malvoyants diplômés chômeurs organisent une marche à Rabat

Moins d'une semaine après le décès de l'un des leurs, après être tombé du toit du ministère.

REVENDICATIONS - La coordination des chômeurs malvoyants organise, ce samedi 13 octobre, une marche pour réclamer leurs droits. Les manifestants parcourront plus de 3 kilomètres, en se rassemblant à 15h devant le ministère,  avant de se diriger vers le parlement.

Depuis le 26 septembre, une centaine de malvoyants diplômés qui revendiquent leur droit au travail, ont investi la rue du ministère la Famille, de la solidarité, de l’égalité et du développement social à Rabat, tandis que d’autres ont pu parvenir au toit du bâtiment.

Parmi eux, Saber Al Haloui, décédé après être tombé du haut de l’immeuble le 7 octobre. Selon la coordination des chômeurs malvoyants, une chute au sein du ministère avait déjà provoqué la mort d’un de leurs manifestants en 2011.

De son côté, la ministre Bassima Hakkaoui a annoncé l’ouverture prochaine d’un concours de recrutement des malvoyants. Ces derniers rejettent sa solution et réclament l’emploi immédiat exceptionnel pour “compenser” le quota non respecté de 7% de postes dédiés aux handicapés dans la fonction publique, selon le décret adopté en 2016.