MAROC
27/09/2019 15h:08 CET | Actualisé 27/09/2019 15h:09 CET

Après la mort de Jacques Chirac, les internautes partagent en masse les images de son coup de colère en Israël

Un instant devenu culte.

ASSOCIATED PRESS

DÉCÈS - Un moment d’anthologie. Jeudi, la famille de Jacques Chirac annonçait à l’AFP le décès de l’ancien président français. Une annonce qui a provoqué une vague d’émotion sur les réseaux sociaux où de nombreux internautes ont partagé hommages, photos et vidéos de l’ancien président.

L’une des vidéos les plus partagées, notamment par les internautes marocains, est celle de la fameuse visite de Jacques Chirac à Jérusalem. En effet, en 1996, un an après son élection, le président français s’est rendu en visite officielle en Israël.

Pendant une sortie à Jérusalem, ce dernier, agacé par les services de sécurité israéliens, qui repoussent journalistes et commerçants palestiniens, laisse éclater sa colère et sort la désormais fameuse phrase: “What do you want? Me to go back to my plane and go back to France?” (“Qu’est-ce que vous voulez, que je retourne dans mon avion et reparte en France?”).

Second instant de tension devant l’église Saint-Anne, territoire français. Jacques Chirac exige que les soldats armés quittent les lieux avant de pouvoir y pénétrer. Chose faite quelques minutes plus tard.

Une visite sous haute tension donc, au point que le Premier ministre israélien de l’époque, qui n’était autre que Benjamin Netanyahu, s’est s’excusé officiellement, mettant en cause le “perfectionnisme” des services de sécurité israéliens après l’assassinat d’Itzhak Rabbin l’année précédente. 

Un coup de gueule qui a cimenté dans le monde arabe l’image du président français comme un “champion” de la cause arabe. Une position renforcée quelques années plus tard par son refus de participer à l’intervention militaire en Irak.

Comme le rapporte Le Parisien, après cette fameuse visite à Jérusalem, Jacques Chirac s’est ensuite rendu à Ramallah où il a été accueilli par une foule l’acclamant. En 2007, une rue Jacques Chirac a été inaugurée en son honneur dans la ville palestinienne.