MAROC
16/05/2018 13h:23 CET

Après Gigi Hadid, l’actrice Manal Issa apporte son soutien au peuple palestinien

Elle est restée plusieurs minutes en brandissant son message sur le tapis rouge.

LOIC VENANCE via Getty Images

SOLIDARITÉ - Face aux nombreux événements dramatiques survenus ces derniers jours à Gaza, ayant causé la mort d’une cinquantaine de Palestiniens et fait plus de 1.350 blessés, plusieurs stars internationales ont apporté leur soutien aux victimes. Après la mannequin américaine Gigi Hadid, c’est au tour de l’actrice franco-libanaise Manal Issa de protester contre les violences israéliennes.

“Stop à l’attaque sur Gaza !!”

C’est une montée des marches dont on se souviendra longtemps. À l’occasion de la 71e édition du festival de Cannes, lors de son passage sur le “red carpet” mardi 15 mai pour son rôle dans Mon tissu préféré, le dernier film de Gaya Jiji, l’actrice franco-libanaise Manal Issa a brandi une pancarte sur laquelle était écrit: “STOP THE ATTACK ON GAZA !!” (“Stop à l’attaque sur Gaza !!”, ndlr).

Devant un parterre rempli de journalistes et de photographes, la jeune actrice de 26 ans est restée, courageusement, plusieurs minutes en portant haut son message. Par ce geste, elle condamne fermement les actes de violence israéliens sur le peuple palestinien suite à l’inauguration de l’ambassade américaine à Jérusalem lundi 14 mai.

“Le plus grand nombre de morts palestiniens en un seul jour”

La répression israélienne sur la Palestine en ce début de semaine a été la plus meurtrière depuis la guerre de Gaza en 2014. Les affrontements de ce lundi 14 mai ont fait 59 morts dont de nombreuses femmes, enfants et journalistes.

Mardi 15 mai, la très célèbre mannequin d’origine palestinienne Gigi Hadid, soeur de Bella Hadid, avait partagé un article dans sa story Instagram et sur-ligné en rouge les phrases: “c’était le plus grand nombre de morts palestiniens en un seul jour (…) depuis la guerre de Gaza en 2014. Sur les centaines de blessés, le ministère de la Santé a indiqué qu’au moins 74 étaient des enfants, des femmes et des journalistes”.

Le père de la jeune femme étant Palestinien, on pouvait lire un autre message sur un fait bien plus vieux mais tout aussi atroce datant du 15 mai 1948, celui de l’expulsion violente de près d’un million de Palestiniens.

“La famille Hadid était parmi eux” souligne la légende du second article relayé par Gigi Hadid. Son père et sa famille avait été contraints de fuir en Syrie, où ils sont devenus des réfugiés.

Ces soutiens venant de la part de stars du monde entier montrent l’ampleur du traumatisme que cause le conflit entre les deux peuples à l’échelle internationale, et qui dure depuis de nombreuses années.