MAROC
11/04/2019 18h:52 CET

Après cette vidéo, vous redoublerez de prudence avant de traverser les rails d'un tramway

Une vidéo visionnée plus de 340.000 fois sur les réseaux sociaux au Maroc.

Facebook/CNPAC

SÉCURITÉ - Des images parfois surréalistes. Un camion qui fonce devant un tramway en marche, un conducteur de mobylette qui s’écrase à toute vitesse contre une rame, une passante qui tente de traverser les rails et se prend de plein fouet l’avant du tram, sous le regard horrifié des piétons,...

Ce ne sont là que quelques-unes des images chocs diffusées depuis deux jours sur le compte Facebook du Comité National de Prévention des Accidents de la Circulation. Une vidéo visionnée plus de 340.000 fois sur le réseau social et partagée plus de 3000 fois.

Initiée par le Comité National de Prévention des Accidents de la Circulation (CNPAC), en partenariat avec Casa Tramway, la campagne vise à sensibiliser la population aux dangers du non respect des règles de sécurité et de circulation à proximité des tramways, explique au HuffPost Maroc Abdessadek Maafa, chef de la division communication et sensibilisation du CNPAC. 

Alerter sans trop heurter

Pour réaliser ce clip, les équipes du CNPAC ont réuni une série de vidéos extraites des caméras de surveillance et susceptibles de choquer sans heurter la sensibilité du public. “Montrer du sang est un peu choquant dans notre contexte social, il faut doser”, explique Abdessadek Maafa. “Le but de ces images est de mettre l’usager en aparté. La finalité est d’impacter les comportements”, poursuit-il.

Une initiative digitale bien accueillie par les internautes, à en croire le responsable, qui souligne “une interactivité positive” et “une prise de conscience”.

La campagne fait partie du Plan Stratégique Quinquennal 2017-2021 du Comité National de la Prévention des Accidents de la Circulation (CNPAC), explique Abdessadek Maafa, ajoutant que cette campagne digitale n’est qu’un pan de la stratégie de communication du CNPAC, qui vise notamment les piétons, les cyclistes et les motocyclistes. 

Selon le CNPAC, environ 1000 piétons meurent chaque année à l’échelle nationale dans des accidents de la route. 85% des personnes tuées en agglomération sont des usagers vulnérables, c’est-à-dire des piétons et des conducteurs de deux roues. Ils sont 65% à l’échelle nationale.