MAROC
12/01/2019 18h:46 CET

Après avoir fui l’Arabie saoudite, Rahaf Mohammed al-Qunun trouve asile au Canada

C'est une nouvelle vie qui commence pour la jeune saoudienne de 18 ans.

Reuters

INTERNATIONAL - Le Premier ministre Canadien Justin Trudeau a annoncé ce vendredi 12 janvier que le “Canada a décidé d’accorder l’asile à Rahaf Mohammed al-Qunun”, la jeune Saoudienne de 18 ans, en fuite en Thaïlande, avec sa famille. L’adolescente est arrivée ce samedi à l’aéroport de Toronto où elle a été accueillie par la ministre canadienne des Affaires étrangères souligne l’AFP.

HuffPost UK

“Nous lui avons accordé l’asile. Nous sommes ravis de le faire, car le Canada est un pays qui mesure à quel point il est important de défendre les droits de la personne et des femmes à travers le monde. Et je peux confirmer que nous avons accepté la demande de l’ONU”, a déclaré Justin Trudeau à la presse, peu de temps après que les autorités thaïlandaises ont annoncé le départ de la jeune Saoudienne.

Selon les autorités thaïlandaises, la jeune saoudienne s’est envolée vers le Canada après une escale en Corée du Sud. Cette décision s’inscrit dans une opposition qui dure depuis des mois entre les deux pays à propos de la violation des droits humains, dont l’arrestation de défenseurs des droits humains et en particulier la soeur du bloggeur Raïf Badawi. Son épouse et ses trois enfants sont réfugiés au Québec.

Il y a une semaine, Rahaf avait été arrêtée à Bangkok depuis le Koweït, où elle était arrivée avec sa famille. Pour éviter d’être renvoyée dans son pays, où elle disait craindre pour sa vie, la jeune femme s’était enfermée dans sa chambre d’hôtel à Bangkok. Elle avait alors alerté la communauté internationale sur son sort, via son compte twitter. “Je suis sûre à 100 % qu’ils me tueront dès ma sortie d’une prison saoudienne... Ma famille est stricte et m’a enfermée dans une pièce durant six mois simplement pour m’être coupé les cheveux”, avait-elle alors déclaré. Le cas de la jeune fille avait interpellé l’opinion publique internationale.