MAROC
31/10/2018 10h:26 CET

Appropriation culturelle: cette tunique Zara ressemble (un peu trop) à un caftan marocain

Vendue à 179 euros, la marque ne fait aucune référence au Maroc.

Zara

MODE - Encore un nouvel épisode dans la série “Zara et l’appropriation culturelle”. Après les babouches et la parure de lit en terz fassi, le géant espagnol de prêt-à-porter se prête une nouvelle fois à l’exercice du caftan. Vendue à 179 euros, un prix injustifiable aux yeux de bon nombre d’internautes, cette “tunique avec broderies”, comme elle est présentée sur le site de la marque, reprend les codes de l’habit traditionnel marocain.   

Composé en laine et viscose, ce caftan noir à col officier, brodé de fil couleur sable reprend les motifs des broderies qui ornent traditionnellement l’encolure et les manches des tenues traditionnelles marocaine. Si la fameuse “tunique” n’est pas disponible à la vente au Maroc, elle est présentée sur le site italien de la marque, sans aucune référence au royaume dans le descriptif.

Simple inspiration ou véritable appropriation culturelle? L’enseigne espagnole n’est est pas à sa première controverse. En février dernier, la marque a dû retirer une jupe jugée trop similaire au “longhi”, étoffe drapée autour de la taille portée par les hommes comme les femmes, principalement porté en Asie du Sud.

Zara
Zara

Dans la même collection, on retrouve également une robe à rayure et pompons, rappelant les motifs de la Sfifa marocaine. Vendue au prix de 69,95 euros, si la robe composée d’un patchwork de bandes façon sfifa sur le col, les manches ainsi que sur la longueur n’est pas une réplique exacte d’un habit traditionnel marocain, elle semble pourtant bel et bien inspirée de la culture du royaume. 

Zara
Zara

On ne s’étonnera donc pas que l’actrice Halle Berry, actuellement en tournage à Essaouira pour le film “John Wick”, ait jeté son dévolu sur cette robe bohème pour son séjour dans le royaume.

Voir cette publication sur Instagram

One with the locals. 🐈✨

Une publication partagée par Halle Berry (@halleberry) le